18 mars 2020
Chantier d’attraction de la main-d’œuvre
Les efforts accentués pour attirer les travailleurs
Par: Katy Desrosiers

Le directeur général de la CCIST, Sylvain Dupuis, le directeur général du CJE, Mario Fortin, le vice-président d’1MPACT Partenaires d’affaires, Mathieu Beaufort et le préfet de la MRC Pierre-de Saurel, Gilles Salvas. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Le Chantier d’attraction de la main-d’œuvre a présenté, le 10 mars, son bilan et ses futures activités à l’occasion d’une rencontre-formation de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST).

Publicité
Activer le son

Mario Fortin, directeur général du Carrefour-jeunesse emploi (CJE) Pierre-De Saurel, explique que le plan d’action mis en place par les différents partenaires du Chantier comprend plusieurs objectifs et que certains sont déjà entamés. Parmi ceux-ci : s’outiller pour faire la promotion de la région de façon concertée, améliorer l’accueil des nouveaux arrivants, favoriser les initiatives d’attraction, outiller les entreprises pour effectuer du recrutement, favoriser l’intégration et promouvoir et inciter l’embauche sur le territoire, malgré la différence.

« Il y a des clientèles auxquelles on ne pense pas toujours en tant qu’employeur à embaucher et dans un contexte comme celui-là, on ne peut pas se permettre de mettre de côté une classe de travailleur. Parfois, il faut juste assouplir nos façons de faire pour les accueillir dans nos entreprises. Alors nous [au CJE entre autres], c’est ce qu’on fait au quotidien, on prépare les gens pour qu’ils soient aptes à aller dans les entreprises », souligne-t-il.

Également, il souhaite uniformiser l’image de Sorel-Tracy et les façons de recruter à l’extérieur afin que les gens reconnaissent la région pour les emplois qu’elle offre, mais aussi pour la qualité de vie.

En recherche de partenaires

Un autre nerf de la guerre est le financement. Jusqu’à maintenant, entre autres grâce à un partenariat avec Services Québec, environ 100 000 $ a été amassé. Une partie de ce montant a permis l’embauche de Mathieu Beaufort d’1MPACT Partenaires d’affaires, spécialiste en gestion des ressources humaines, qui pourra bonifier les stratégies déjà établies. M. Beaufort travaille déjà avec plusieurs entreprises de la région.

« Vous vivez tous dans vos organisations des enjeux qui vont sont propres, a-t-il déclaré, en s’adressant directement aux gens d’affaires réunis. Ce qu’on vous demande de faire maintenant c’est de penser plus large, penser plus grand, penser régional. […] Je crois fermement qu’avec toutes les ressources qui sont autour de la table, la bonne volonté de tout le monde, on peut arriver à tirer notre épingle du jeu. »

Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, a confirmé que la MRC contribuerait financièrement à la démarche.

Un emploi en sol québécois

Les 8 et 9 avril, des représentants de la Chambre de commerce ainsi que d’autres partenaires devaient se rendre dans des marchés de l’emploi à l’extérieur. Cependant, ces événements seront remis.

Le 17 avril, Un emploi en sol québécois, organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec, devait se tenir au Marché des arts Desjardins. Lors de cette activité, il était prévu que les entreprises rencontrent des candidats l’avant-midi et que les participants assistent à une présentation de la région en après-midi, après avoir pris part à un dîner.

Le directeur général de la CCIST, Sylvain Dupuis, invite les entreprises à présenter le plus de postes en ligne possible afin de montrer qu’il y a plusieurs possibilités pour les travailleurs dans la région.

Les candidats immigrants et les entreprises intéressés à participer à la journée peuvent avoir plus d’informations sur le site Internet d’Un emploi en sol québécois.

Depuis septembre, l’Orienthèque a accueilli plus d’une vingtaine de familles et une cinquantaine de personnes sont venues visiter la MRC de Pierre-De Saurel. Aussi, le CJE a accueilli plus de 60 personnes pendant les séjours exploratoires.

image