8 juin 2021
Les éducateurs qui le veulent pourront avoir un poste permanent en Montérégie-Est
Par: Jean-Philippe Morin

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est offrira un poste permanent à tous les éducateurs de son secteur jeunesse qui le désirent.

Publicité
Activer le son

Une entente a en effet été conclue avec le syndicat de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) afin d’offrir une stabilité d’emploi à l’ensemble des éducateurs, diminuer le temps supplémentaire, augmenter la rétention et l’attraction du personnel et ainsi offrir les meilleurs services à la clientèle.

Le CISSS de la Montérégie-Est compte 750 éducateurs à son emploi dans le secteur jeunesse, dont environ 250 ne sont pas titulaires d’un poste permanent. Les éducateurs qui seront engagés se verront aussi offrir un poste permanent. Les postes offerts varieront entre deux et huit quarts de travail par période de deux semaines, selon les besoins des différents centres d’activités.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour tous les éducateurs qui sont à notre emploi. De plus, cette entente sera assurément un atout supplémentaire dans nos efforts de recrutement puisque les nouveaux éducateurs se verront aussi offrir un poste permanent dès leur embauche », indique Nadine Gallant, directrice adjointe du programme jeunesse – hébergement du CISSS de la Montérégie-Est.

« Nous sommes toujours à la recherche de solutions pour tenter d’améliorer la rétention du personnel et les conditions de travail et cette entente est un beau moyen, parmi d’autres, qui nous rapproche de ces objectifs », ajoute Joël Bélanger, président de l’APTS de la Montérégie-Est.

image