1 septembre 2020
Les échos du Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel du 26 août
COVID-19 : la cellule de crise reprend ses activités
Par: Sébastien Lacroix
Pour la première fois depuis le début de la pandémie, les maires étaient  présents à la MRC. En raison de l'espace nécessaire à la distanciation, la séance s'est toutefois tenue à huis clos. 
Photo capture d’écran

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, les maires étaient présents à la MRC. En raison de l'espace nécessaire à la distanciation, la séance s'est toutefois tenue à huis clos. Photo capture d’écran

La cellule de crise sociale et communautaire mise sur pied par la MRC de Pierre-De Saurel au début de la pandémie a repris ses activités après une pause de quelques semaines durant la période estivale.

Publicité
Activer le son

« On assure toujours une veille de la situation dans la région, a spécifié le maire de Saint-Joseph-de-Sorel, Vincent Deguise, lors du dernier conseil de la MRC. On va suivre l’évolution de la COVID-19, cet automne, s’il y en a une. »

La reprise des services par les organismes communautaires est au cœur des préoccupations du comité. Des besoins se font sentir notamment pour ce qui est du bénévolat. « Nous en avions beaucoup durant la période de confinement, mais les gens sont retournés au travail. Il y a donc un peu moins de bénévoles dans les organismes », a-t-il soulevé.

Les organismes manquent également de salles assez grandes pour faire des rencontres. « C’est bien beau par Zoom, Teams et compagnie, mais il y a un besoin de se rencontrer en personne, a-t-il mentionné. Il y aura une recension qui sera faite par la Corporation de développement communautaire des différentes salles dans nos milieux qui seraient assez grandes pour tenir des rencontres sur nos territoires. »

Prolonger le programme d’aide d’urgence aux PME

La MRC de Pierre-De Saurel s’est adressée au ministère de l’Économie et de l’Innovation pour obtenir une prolongation de délai pour pouvoir accès à l’enveloppe de 1,4 M$ du programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PME) mis sur pied durant les premières semaines de la pandémie de la COVID-19.

Le conseil demande de pouvoir bénéficier des sommes déjà reçues, jusqu’au 31 décembre, et de lui verser l’autre moitié du prêt qui demeure à recevoir. « Il fallait démontrer au ministère que nous avions dépensé 75 % du premier versement au 31 août. On l’atteint presque, a expliqué le directeur général, Denis Boisvert. Nous ne sommes pas la seule MRC comme ça et il y aurait une ouverture [du gouvernement]. »

« On anticipe aussi une reprise des demandes. Compte tenu qu’il y a des programmes de subventions du fédéral qui seront interrompus à l’automne », a ajouté le directeur général, lors de la séance extraordinaire du 12 août.

Jusqu’ici, dans la MRC de Pierre-De Saurel, ce sont neuf projets qui ont été subventionnés par le programme d’aide d’urgence aux PME pour des montants qui sont en moyenne de 50 000 $.

image