24 septembre 2019
Les échos de la campagne électorale
Par: Sébastien Lacroix

Photothèque | Les 2 Rives

Grosse nouvelle, lundi avant-midi, pour le député sortant LOUIS PLAMONDON, qui a reçu un appui inattendu en provenance du camp adverse. Même s’il demeure fédéraliste jusqu’au bout des ongles, l’ancien candidat libéral au scrutin de 2015, CLAUDE CARPENTIER, qui avait été exclu par le PLC en juillet dernier, a décidé de l’appuyer pour sa connaissance du comté, son expérience et son implication.

***

Le candidat du Parti Vert porte toujours le nom de JP LAFITTE sur les réseaux sociaux. En entrevue à La Presse canadienne, DAVID TURCOTTE a indiqué que la formation a demandé à ses candidats de resserrer la confidentialité de leurs comptes à la suite de la controverse suscitée par une publication antiavortement prise par la candidate des verts dans Louis-Hébert, MACARENA DIAB, il y a une dizaine d’années.

***

Le député provincial JEAN-BERNARD ÉMOND a décliné l’invitation de journal Les 2 Rives qui voulait connaître ses demandes pour le prochain gouvernement fédéral. Le représentant de Richelieu à l’Assemblée nationale a préféré se prévaloir d’un droit de réserve, d’autant plus que son frère PIERRE-ANDRÉ ÉMOND se présente pour le Parti conservateur du Canada.

***

Comme l’a déclaré JAGMEET SINGH à Tout le monde en parle, qui disait vouloir attirer plus de femmes en politique, le NPD a finalement dévoilé une candidate dans Bécancour-Nicolet-Saurel, en fin de semaine dernière. Il s’agit de CAROLE LENNARD qui habite à Montréal et qui a travaillé pour L’Oréal. Aucune photo n’a encore été émise par le parti.

***

Contrairement à ce qu’elle avait laissé entendre lors de son investiture au restaurant Le Fougasse, la candidate libérale NATHALIE ROCHEFORT a finalement décidé d’ouvrir un local à Sorel-Tracy. Son quartier général demeurera à Pierreville, mais elle aura un local satellite sur la rue de l’Acadie près du traversier. 

image