10 décembre 2015
Les conseils endossent une entente hors cour
Par: Louise Grégoire-Racicot
L’immeuble de SDD passera aux mains du Recyclo-Centre. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

L’immeuble de SDD passera aux mains du Recyclo-Centre. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Si SDD-Conporec, la Ville de Sorel-Tracy et la MRC de Pierre-De Saurel signent la semaine prochaine l’entente qu’ils ont convenu, hors cour, la poursuite de 22 M$ de l’entreprise contre les administrations municipales tombera.

C’est-ce que révèlent les résolutions adoptées à l’unanimité tant à la MRC qu’à la Ville, le 9 décembre. « Un geste administratif obligatoire en vue de la conclusion d’un règlement de ce dossier. Ils permettront de fournir tous les documents nécessaires à la transaction survenue entre les parties », a expliqué le maire Serge Péloquin lors d’une assemblée publique spéciale.

Mais les membres des deux conseils n’ont pas donné plus d’information sur le contenu exact de l’entente de peur de l’invalider avant sa signature. Une clause de confidentialité dans l’entente l’impose.

Le Recyclo-Centre au cœur d’une transaction

Les élus ont toutefois aussi adopté des résolutions consécutives à l’entente qui impliquent le Recyclo-Centre,

On y apprend que ce dernier se portera acquéreur des installations de SDD-Conporec de la rue Joseph-Simard. Il y implantera son usine de traitement des déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE) sur lequel il planche depuis quelques années. Un projet qui créerait 58 emplois.

On y apprend également que le Recyclo-Centre y opérera l’Écocentre de la MRC Pierre-De Saurel, une installation que la région attend depuis longtemps.

Alors que le préfet de la MRC, Gilles Salvas a plutôt était discret sur ce dossier, M. Péloquin a déclaré que cette soirée portait trois bonnes nouvelles: la naissance de l’Écocentre, l’installation d’une usine nouvelle et le règlement hors cour d’une poursuite qui hantait depuis longtemps la région.

« SDD-Conporec payera finalement ses taxes et le Recyclo-Centre une taxe de mutation de propriété de l’ordre de 58 000$ tout en créant 58 emplois. Tout cela augure bien pour la Ville. »

Une des résolutions aussi adoptée prévoit que la Ville versera une subvention de 67 500$ au Recyclo-Centre, organisme d’insertion sociale pour l’aider à acquérir la bâtisse alors que la MRC contribuera 325 000$ payable sur cinq ans.

image