20 décembre 2019
Les budgets des municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel
Par: Deux Rives

Les budgets des municipalités ont été adoptés au cours des dernières semaines. Sorel-Tracy l’a été plus tôt, en novembre, tandis que Contrecœur l’a été le 9 décembre. Voici donc un résumé des budgets 2020 des municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel.

Publicité
Activer le son

Par Katy Desrosiers et Sébastien Lacroix

Maintien des taux de taxes à Saint-Aimé

La municipalité de Saint-Aimé a choisi de maintenir ses deux taux de taxes en 2020. Ainsi, le taux pour le secteur agricole demeure de 0.34 $ / 100 $ d’évaluation et celui pour le résidentiel de 0,51 $ / 100 $ d’évaluation.

Le budget total se chiffre à 1,2 million de dollars, soit sensiblement le même que l’an passé, selon le maire Denis Benoît. Plusieurs investissements seront faits pour réaliser des travaux, entre autres la construction d’un centre de service et le déménagement des bureaux municipaux.

« On a vu avec les vents du 1er novembre qu’on avait un besoin de ce côté-là. Le centre serait un endroit pour recevoir, pas 300 personnes, mais un minimum en cas d’urgence et on amènerait nos bureaux dans ce local. Le but, ce serait d’installer notre bibliothèque de Saint-Aimé et Massueville au bureau municipal qu’on a actuellement », souligne le maire.

La bibliothèque était installée depuis quelque temps de façon temporaire dans l’édifice comprenant les bureaux municipaux de Massueville.

Le nouveau bâtiment se retrouverait sur un terrain près du village de Massueville, mais appartenant à Saint-Aimé. Il sera équipé de génératrices, tel que demandé par le gouvernement pour les nouvelles mesures liées à la sécurité civile. Les travaux sont évalués à plus de 500 000 $.

Aussi, des travaux de voirie seront réalisés sur le rang Saint-Thomas. La municipalité veut également refaire une section du rang Saint-Charles, mais ces travaux se réaliseront si le projet bénéficie d’un programme de subvention.

Taux de taxes maintenu à Sainte-Victoire-de-Sorel

Les taux de taxes pour le secteur résidentiel et les immeubles agricoles enregistrés de 2019, soit respectivement 0,73 $/100 $ d’évaluation et 0,68$ / 100 $ d’évaluation, sont maintenus pour 2020 à Sainte-Victoire-de-Sorel.

Le conseil municipal a adopté à l’unanimité, le 2 décembre, son budget 2020 qui affiche une diminution de 2 %. Il passe de 3 397 778 $ en 2019 à 3 336 671 $ en 2020.

En gestion du personnel, les charges sont passées de 628 400 $ en 2019 à 385 177 $ en 2020 alors qu’en loisirs et culture, le montant est passé de 114 054 $ à 300 275 $.

Parmi les projets à venir en 2020, il y aura le remplacement de l’aqueduc dans le rang de la Basse pour 390 500 $ et la réfection de l’aqueduc sur la Montée Sainte-Victoire pour 1,8 M$.

Aussi, il y aura l’ajout d’un volet participatif au budget par appel de projets pour les jeunes et le retour du budget participatif pour les citoyens (5000 $). En 2020 sont aussi prévus, entre autres, l’ouverture de la maison des jeunes, l’aménagement d’espaces de vie répondant aux besoins des citoyens et le déménagement du bureau municipal.

Dans le cadre du projet Je rêve ma Municipalité, 28 projets ont été soumis par des enfants de 7 à 12 ans et six ont été retenus. Ceux-ci seront réalisés en 2020, pour un investissement de 27 875 $.

Le taux de taxes reste le même à Saint-Gérard-Majella

La municipalité de Saint-Gérard-Majella a choisi de conserver un taux de taxes de 0,40 $ / 100 $ d’évaluation lors de l’adoption de son budget 2020 le 2 décembre.

Le budget se chiffre à 590 238 $ pour 2020, soit une légère diminution comparativement à l’an dernier. En 2019, il était de 592 085 $.

Parmi les projets à venir pour la municipalité, il y a le bouclage d’une partie du réseau d’aqueduc, l’aménagement d’un entrepôt municipal, des travaux de voirie et l’installation de deux nouveaux luminaires de rues. Aussi, les travaux d’agrandissement du pavillon dans le parc municipal, qui sont en cours, se poursuivront.

Aussi, l’événement de Drag de motoneige reviendra le 25 janvier 2020 pour la 2e édition.

Saint-Ours investit pour accueillir des sinistrés en cas d’urgence

Le budget 2020 de la Ville de Saint-Ours se chiffre à 2 782 617 $ et parmi les dépenses, on compte l’aménagement d’un poste de commandement et d’un lieu pour accueillir des sinistrés en cas d’urgence.

Un montant de 137 000 $ sera investi en immobilisation pour la sécurité civile. Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, explique que le tout est réalisé afin de se conformer à la Loi sur la sécurité civile.

« En 2020, il faut avoir un plan de mesure d’urgence et dire combien de temps ça prendra se mettre à jour. Mais je pense qu’en 2020, on sera capable de tout faire. On a les sous et les subventions. À Saint-Ours, en cas de cataclysme majeur, je veux qu’on soit correct », affirme le maire.

Aussi, le taux de taxe augmente légèrement, passant de 0,6085 $ / 100 $ d’évaluation à 0,6150 $ / 100 $ d’évaluation.

Pour une maison moyenne de 204 965 $, le compte de taxes sera en 2020 de 1833,35 $, comparativement à 1801,02 $ l’an dernier. Ainsi, une maison située au village, avec les services comme l’aqueduc et les égouts, paiera environ 32 $ de plus, alors qu’une maison en campagne, sans les égouts, paiera environ 15 $ de plus. Dans ce montant, on retrouve un montant fixe de 6 $ pour la collecte des matières résiduelles gérée par la MRC de Pierre-De Saurel.

L’an dernier, le budget se chiffrait à 2 343 515 $. Parmi les modifications, il y a une augmentation des dépenses en loisirs et culture, entre autres au niveau de la bibliothèque, des patinoires et de la Maison de la Culture.

Aussi, en 2020 il y aura des travaux de réfection de route et d’aqueduc, entre autres sur le rang du Ruisseau Nord, ainsi que des améliorations à la salle paroissiale.

Dégel du taux de taxes à Saint-Robert

La municipalité de Saint-Robert réalisera plusieurs projets d’envergure en 2020 et le taux de taxes, qui était intouché depuis quatre ans, augmentera de 0,04 $ pour se situer à 0,66 $ / 100 $ d’évaluation.

Ce taux exclut les frais pour les égouts et la récolte des matières résiduelles. La municipalité augmentera le taux afin d’éviter les emprunts. Ainsi, elle ira chercher environ 200 000 $ supplémentaires.

Pour une maison évaluée à 200 000 $, cette hausse du taux de taxe correspondra à un montant de 80 $ de plus pour l’année.

Le budget total se chiffre à environ 2,5 M$, soit sensiblement la même chose que l’an passé, selon le maire Gilles Salvas.

« En 2019, le conseil avait décidé de changer les compteurs. Avec les retards, on vient de commencer l’installation, ce qui reporte la dépense en 2020, soit un montant de 339 000 $ », souligne M. Salvas.

Aussi, la municipalité se procurera des génératrices et des bornes de recharge électrique au coût d’environ 100 000 $. Les génératrices font partie du plan pour la sécurité civile. « On est dans un mode schéma de couverture de risque, sécurité incendie et civile. Donc pourquoi le reporter d’un an? On a les mains dedans et on veut tout réaliser pour 2020 ou début 2021 », ajoute-t-il.

En effet le gouvernement requiert certaines mesures des municipalités afin qu’elles puissent aider des sinistrés en situation d’urgence.

Les autres projets sont le changement des lumières de rues pour des ampoules DEL (400 000 $), des travaux de voirie (environ 350 000 $), un traitement-choc sur les boues des étangs aérés (10 000 $) et la réparation du centre communautaire (20 000 $).

La salle communautaire en priorité à Sainte-Anne-de-Sorel

La municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel priorisera en 2020 la construction d’une nouvelle salle communautaire sur le terrain où se trouvait le Théâtre du Chenal-du-Moine.

La conception des plans est en cours. Le maire Michel Péloquin affirme que l’objectif demeure 2020 pour la construction du nouveau bâtiment qui abriterait une salle communautaire pouvant accueillir près de 300 personnes et des bureaux municipaux.

Le budget total de la municipalité pour 2020 est d’environ 3,5 M$.

Le taux de taxes passe de 0,86 $ à 0,88 $ par 100 $ d’évaluation. Pour une maison évaluée à 200 000 $, cela correspond à une hausse du compte de taxes de 1,8 % ou 41 $. La hausse comprend tous les services tels que les égouts.

« Si on prend le taux d’inflation pour 2019, depuis le début de l’année dans la région de Montréal, il est à 2,9. Donc on est en bas de ça », ajoute le maire.

En 2020, les dépenses liées à la sécurité publique augmenteront de 4 % et celles liées à l’hygiène du milieu de 9,5 %. L’augmentation des dépenses pour l’hygiène du milieu est liée, entre autres, à des travaux à réaliser au système de traitement des égouts.

Pour les loisirs et la culture, les dépenses augmentent de 9,7 %. La quote-part de Sainte-Anne-de-Sorel a été ajustée en lien avec la nouvelle phase de l’entente pour les équipements supralocaux avec la Ville de Sorel-Tracy et une nouvelle contribution pour la Société historique Pierre-De-Saurel.

Le nouveau plan triennal comporte aussi des travaux de pavage sur la rue de la Rive, des infrastructures à refaire sur la rue Ménard et la réfection du réseau d’aqueduc sur la rue Saint-Michel.

Baisse du compte de taxes à Saint-Roch-sur-Richelieu

En raison d’une baisse des taxes pour l’entretien des réseaux d’aqueduc et d’égout, un citoyen d’une maison moyenne à Saint-Roch-de-Richelieu, évaluée à 183 155 $, paiera 29,09 $ de moins que l’an dernier en taxes.

Le taux de taxes foncières est demeuré à 0,84 $ par 100 $ d’évaluation. Le taux pour l’entretien du réseau d’aqueduc a baissé de 0,36 $ par porte, celui pour la consommation d’eau demeure à 0,55 $ du mètre cube par porte et celui pour l’entretien du réseau d’égouts a baissé de 29,67 $ par porte. Cependant, le taux pour la récolte des matières résiduelles a augmenté de 0,94 $ par résidence.

Ainsi, en comprenant toutes les variations, le compte de taxes de la maison moyenne s’élève à 2002,36 $, soit une baisse de 1,4 % avec l’an dernier.

Le budget de fonctionnement sera de 2 904 777 $ et compte une croissance des revenus de 108 000 $. Les dépenses augmentent de 3,3 % par rapport à 2019.

La municipalité pourra compter sur une personne supplémentaire à temps plein à la comptabilité en 2020 et la responsable des loisirs aura un horaire qui passera de 20 à 28 heures par semaine.

Les projets prévus en 2020 au plan triennal d’immobilisations représentent des investissements de 1 713 500 $. Le principal est l’asphaltage d’une section de 3,1 km sur la Côte Saint-Jean pour 1,5 M$. Il y aura aussi d’autres projets d’infrastructures pour 169 500 $, des rénovations au chalet des loisirs pour 25 000 $ et des projets en loisir et culture pour 19 000 $.

Le taux de taxes maintenu à Massueville

Le conseil municipal de Massueville a adopté un budget équilibré qui passera de 856 634 $ qu’il était en 2019 à un montant de 819 006 $ en 2020. Pendant ce temps, le taux de taxes restera inchangé.

La taxe foncière générale diminuera quelque peu, passant de 0,922 $ du 100 $ d’évaluation à 0,899 $ du 100 $, mais en ajoutant les autres charges, le taux total demeurera le même qu’au cours des deux dernières années, soit 1,41 $ par 100 $ d’évaluation.

C’est qu’au montant des taxes foncières, le compte des contribuables comprend les coûts de services, de remboursements d’emprunt et de réserves financières. Le taux demeure inchangé, et ce, même s’il y a de légères augmentations pour les coûts de certains services comme la protection des incendies, la Sûreté du Québec et les matières résiduelles, ainsi que pour le remboursement d’emprunt pour des travaux d’infrastructures.

Quelques projets auront également une incidence budgétaire en 2020 à Massueville, dont l’achat d’une génératrice pour la mairie (subventionné à 80 %), le changement au DEL de tous les luminaires de rue du village (subventionné à 80 %) et la construction d’un nouveau chalet des loisirs (subventionné à 95 %).

« L’adoption de ce budget démontre la volonté des membres du Conseil municipal de poursuivre le développement de la municipalité en proposant de nouveaux projets dans un cadre financier qui exclut des augmentations de taxes municipales », souligne le maire de Massueville, Denis Marion.

Gel du taux de taxes à Saint-Joseph-de-Sorel

Le conseil municipal de Saint-Joseph-de-Sorel a adopté des prévisions budgétaires totalisant 4 983 075 $ en 2020, soit une augmentation de 93 740 $ (1,91 %) par rapport à l’an dernier. Le taux de taxes demeurera quant à lui inchangé, mais des hausses sont à prévoir sur le compte des contribuables.

C’est que même si le taux de taxes foncières demeure à 1,25 $ par 100 $ d’évaluation, un nouveau rôle d’évaluation a été déposé pour les 2020-2021-2022. Celui-ci se traduit par une hausse de 9,50 % de la valeur de la maison moyenne qui se chiffre à 112 606 $. Ce qui occasionnera une augmentation de 122,03 $.

Pour la municipalité, des hausses sont à signaler au chapitre de la quote-part pour le service de l’eau potable (30 265 $), du service de protection contre les incendies (4 550 $), de la sécurité civile (6 000 $), de la quote-part à la MRC pour le service de taxibus (13 985 $), de l’enlèvement de la neige (32 605 $) et des travaux d’asphaltage (15 000 $).

En 2020, des projets d’investissement sont prévus pour assurer la pérennité des infrastructures et des équipements municipaux. Si des subventions gouvernementales sont octroyées, la Ville compte d’ailleurs poursuivre la réfection des infrastructures de rues.

L’implantation de trois terrains de Pickleball pour remplacer le terrain de tennis devenu désuet avec un réaménagement de l’entrée de l’aréna ainsi que la réalisation des travaux pour la mise à niveau la rampe de mise à l’eau au parc de la Pointe-aux-Pins sont aussi prévus au cours de la prochaine année à Saint-Joseph-de-Sorel.

Augmentation du compte de taxes pour certains résidents à Saint-David

Malgré une baisse du taux de la taxe foncière générale, le compte de taxes de certains résidents de Saint-David passera de 2000,82 $ en 2019 à 2027,21 $ en 2020.

Pour les résidences à l’intérieur du périmètre urbain, c’est-à-dire celles qui bénéficient de certains services comme les égouts, le compte de taxes basé sur l’évaluation moyenne d’une résidence augmente de 1,3 %, ce qui fait augmenter le compte d’environ 27 $.

Le taux de la taxe foncière générale était de 0,5872 $ par 100 $ d’évaluation en 2019 alors qu’en 2020, il sera de 0,5475 $ par 100 $ d’évaluation. Pour le secteur agricole, le taux de la taxe foncière était de 0,4483 $ par 100 $ d’évaluation en 2019 et sera de 0,4061 $ par 100 $ d’évaluation en 2020.

Le tarif pour la collecte des déchets augmentera d’environ 5 $ et la municipalité dépensera environ 61 000 $ de plus pour la voirie.

La valeur de la maison moyenne est passée de 145 486 $ en 2019 à 146 452 $ en 2020.

Le budget 2020, adopté le 12 décembre, est de 2 594 180 $ et comporte une hausse du revenu des taxes de 2,15 % par rapport à 2019. En 2019, le budget était de 2 505 606 $.

En 2020, la municipalité souhaite réaliser plusieurs projets importants comme la rénovation de l’immeuble situé au 33, rue Principale, ce qui représente un investissement de 170 000 $, ainsi que l’asphaltage du stationnement de la caserne, des travaux de 250 000 $.

Aussi, il y aura l’installation de bornes de recharge électriques pour un montant de 24 185 $ et l’installation de modules d’exercice pour adultes à un endroit à déterminer pour 15 000 $.

La municipalité compte également préparer un guide pour informer la population sur les mesures à prendre en cas de situations d’urgence et établir un programme de formation pour les intervenants municipaux responsables du plan de sécurité civile adopté par la municipalité.

Une légère baisse de taxes à Yamaska

Le conseil municipal de Yamaska a adopté, le 17 décembre, un budget équilibré de 2 442 071 $ pour 2020, soit une hausse de 2 % par rapport à 2019, où il avait été fixé à 2 391 095 $.

Un exercice financier qui se traduira par une légère hausse de 0,8 % du taux de taxes foncières qui passera de 0,6849 $ à 0,6905 $ par 100 $ d’évaluation. Le tarif de base pour l’eau sera quant à lui en baisse de 10 %. Tandis que la dette affectée aux égouts sera diminuée de 7,5 %.

Le principal changement dans le mode de taxation pour 2020 à Yamaska est la façon d’appliquer la taxe pour la Sûreté du Québec. La municipalité appliquera la taxation à la valeur foncière pour l’ensemble des immeubles taxables sur le territoire afin d’éviter que les propriétaires de terrains vacants et de terres agricoles n’en payent pas.

Pour la maison moyenne, évaluée à 150 000 $, le montant des taxes, qui était de 1941,63 $ en 2017, 1903,50 $, en 2018, et 1848,94 $, en 2019, passera à 1807,91 $ en 2020. Ce qui représente une baisse de 7 % en quatre ans en tenant compte que la consommation d’eau reste la même.

La principale différence, c’est que la taxe sur la dette à l’égout a diminué de beaucoup, nous a fait savoir la mairesse Diane De Tonnancourt. Ce devrait toutefois être une autre histoire l’an prochain avec le dépôt d’un nouveau rôle triennal d’évaluation.

Pour ce qui est des principaux projets à venir à Yamaska en 2020, il y aura les travaux permanents de protection des berges de l’île-du-Domaine-Est (170 000 $) ainsi que la réfection des routes (54 000 $).

image