7 novembre 2016
Les blessures ont raison des Polypus juvéniles
Par: Jean-Philippe Morin
Les Polypus de Sorel-Tracy se sont avoués vaincus en demi-finale interrégionale catégorie football juvénile en division 2, le 4 novembre. | Photo: TC Média – archives/Denis Germain

Les Polypus de Sorel-Tracy se sont avoués vaincus en demi-finale interrégionale catégorie football juvénile en division 2, le 4 novembre. | Photo: TC Média – archives/Denis Germain

Malgré neuf partants qui n’ont pas joué en raison de blessures, les Polypus juvéniles ont offert une bonne opposition aux champions en titre du Bol d’Or, l’école secondaire Wilbrod-Dufour d’Alma, le 4 novembre, en demi-finale interrégionale en division 2. Mais ils ont tout de même dû s’incliner 24-14 devant près de 1000 spectateurs au terrain de l’école Fernand-Lefebvre.

L’entraîneur Harold Turbide s’est montré satisfait de la performance de ses joueurs. « Dans les circonstances, je ne peux pas être plus satisfait. Je n’avais jamais vu ça avant, autant de blessures en même temps. Mais on a eu une très belle saison, en plus qu’on est champions régionaux pour une deuxième année consécutive », souligne-t-il.

Les Polypus menaient pourtant 7-3 pendant une bonne partie de la rencontre, explique M. Turbide. « On a fait une longue première drive de neuf minutes et on a scoré. Le revirement s’est passé lorsqu’on a essayé un quatrième essai dans leur zone, mais on s’est fait stopper. Ils ont ensuite compté et on n’est pas revenus de l’arrière », analyse l’entraîneur.

Malgré tout, Harold Turbide dit avoir apprécié le support des partisans. « Il devrait y avoir entre 800 et 1000 personnes. C’était plein entre les deux lignes de 10. Il faisait beau, c’était une soirée parfaite », conclut-il.

Pour parvenir à cette demi-finale interrégionale, les Polypus de l’école Fernand-Lefebvre avaient vaincu La Milice de l’école de la Magdeleine par la marque de 28-10. L’an dernier, les Polypus s’étaient également inclinés en demi-finale interrégionale à Sorel-Tracy, cette fois 23-18 contre les Patriotes de Saint-Stanislas sur le dernier jeu du match.

image