26 juin 2021
Les Amis du Canal de Saint-Ours prennent la relève d’un géorallye
Par: Katy Desrosiers

Les Amis du Canal de Saint-Ours organisent pendant l’été plusieurs activités autour des écluses. Photo Christiane Genest

La directrice des Amis du Canal de Saint-Ours, Christiane Genest, est heureuse de pouvoir relancer les activités de l’organisme cette année. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Alors que la saison 2020 rimait avec répit pour Les Amis du Canal de Saint-Ours, la saison 2021 sera plus remplie avec le retour de la location des tentes oTENTik et la prise en charge du géorallye La Virée des Rives.

Publicité
Activer le son

Les travaux à la Maison du Surintendant au Canal de Saint-Ours devraient se terminer sous peu, ce qui permettra aux Amis du Canal de Saint-Ours de reprendre leurs activités le 5 juillet.

La location des tentes oTENTik reprendra à cette date. L’activité de géorallye La Virée des Rives devrait commencer en même temps.

Le parcours de 55 km à faire en voiture de chaque côté du Richelieu comprend 12 caches qui sont en fait des points d’observation faisant un clin d’œil à un élément historique. Des coûts minimes seront demandés pour la location de l’appareil GPS.

La directrice des Amis du Canal de Saint-Ours, Christiane Genest, aimerait éventuellement en réaliser un pour l’île Darvard. Pour l’instant, elle se concentre sur celui-ci.

« On a été approchés par la MRC de Pierre-De Saurel. Ils ont pensé que c’était une bonification de nos services et on a été enchantés. […] J’aimerais trouver des partenaires au niveau des points d’intérêts alimentaires pour faire découvrir notre territoire au-delà des points d’observation historiques. Il y a un beau potentiel de développement qu’on peut lui apporter et ils ont statué qu’on était le bon organisme pour le faire perdurer dans le temps », explique Mme Genest.

Cette année, il y a la possibilité de devenir membre de l’organisme et jusqu’à maintenant, 70 personnes se sont procuré une carte. « C’est une nouvelle orientation qu’on a. On existait pour desservir les clients du canal, maintenant, on a des membres qui veulent faire des activités ici », mentionne la directrice.

Par exemple, au cours de l’été, il y aura trois expositions de trois semaines sur le site. La première débutera le 8 juillet, la seconde le 29 juillet et la dernière le 19 août. Elles seront ouvertes à tous, mais le 5 à 7 de lancement sera réservé aux membres. Pour clore la saison, il y aura une grande soirée réservée aux membres, lors de laquelle se tiendront un cocktail dînatoire et l’assemblée générale annuelle.

L’archéologie, l’art et la pêche

L’activité d’archéologie reviendra les 7 et 8 août. Les tout-petits pourront participer à une simulation de fouille avec des artéfacts. Des découvertes fortuites seront aussi présentées aux visiteurs.

Les ateliers de démonstration de sculpture sur bois avec Paul Pépin reviendront. Par le passé, ces ateliers ont permis à des visiteurs de participer à une œuvre collective qui est exposée dans la Maison du Surintendant.

Cette saison, un projet de sensibilisation aux bonnes pratiques de pêches avec l’organisme COVABAR sera instauré. Les samedis et dimanches, des préposés formés par l’organisme se promèneront sur le site afin d’interagir avec les pêcheurs et les visiteurs.

« La COVID a amené une recrudescence dans tous les secteurs d’activités, dont la pêche, et nous, on doit protéger le chevalier cuivré, mentionne Mme Genest. On est sur un lieu fédéral, il faut seulement le permis de pêche standard, mais on veut être un lieu où on incite les gens à une bonne pratique de la pêche. »

Le projet est piloté cette année par le COVABAR, mais sera repris par Les Amis du Canal de Saint-Ours par la suite.

Christiane Genest rappelle aussi que Les Amis du Canal de Saint-Ours peuvent aider les visiteurs dans l’organisation de pique-nique sur le site. Il est possible de voir au préalable avec eux pour réserver des tables et certains services.

image