10 janvier 2018
Manganèse dans l’air à Sainte-Victoire-de-Sorel
Les améliorations de Minéraux Mart portent fruit
Par: Julie Lambert

Les actions de Minéraux Mart pour réduire la présence de manganèse dans l’air auraient porté fruits. (Photo: Archives)

La situation se serait stabilisée concernant la présence jugée trop élevée de manganèse dans l’air près de l’entreprise Minéraux Mart à Sainte-Victoire-de-Sorel.

Depuis juillet dernier, Minéraux Mart a mis en place un plan pour réduire la quantité de manganèse dans l’air lors de ses opérations. Un plan correcteur avait été demandé par le ministère de l’Environnement à la suite d’une analyse de la Direction de la santé publique de la Montérégie.

Le dossier avait fait craindre le pire aux citoyens de la municipalité. Ils s’inquiétaient des impacts sur leur santé et se plaignaient des impacts de la poussière causée par l’entreprise dans leur secteur.

Le plan correcteur et les actions de Minéraux Mart sont toujours suivis par le ministère, assure son porte-parole, Daniel Messier

« Le ministère effectue le suivi de l’avancement du plan d’action et à cet égard, une inspection a été réalisée en juillet et une autre en septembre. Lors de ces inspections, nous n’avons pas constaté d’émissions de poussières problématiques », constate-t-il.

L’échéancier d’amélioration se poursuivra pendant plusieurs mois encore en 2018 et d’autres analyses seront effectuées, explique-t-il.

« À l’été 2018, des échantillonnages seront effectués pour évaluer l’efficacité des correctifs et ce, tel que convenu avec la Direction de la santé publique. De plus, le ministère participe à un comité mis en place par la municipalité où l’entreprise, la Ville et des citoyens sont présents. »

L’entreprise avait déposé un plan d’action comportant plusieurs correctifs comme des changements dans ses modes d’opération et des travaux d’asphaltage. Certains correctifs ont déjà été mis en place et d’autres sont à venir d’ici l’échéance finale prévue à l’été 2018.

Le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel Michel Aucoin ainsi que le président et directeur général de Minéraux Mart, Michel Beaudoin, n’ont pas répondu aux demandes d’entrevues du journal Les 2 Rives.

image