25 novembre 2020
Les 2 Rives sacré Hebdo de l’année!
Par: Jean-Philippe Morin

Marcel Rainville, directeur général du journal Les 2 Rives, accueille avec enthousiasme le prix prestigieux de Mise en valeur du contenu et qualité de la langue – catégorie 40 pages et plus décerné par Hebdos Québec. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Pascal Cournoyer a gagné le premier prix dans la catégorie Sport grâce à cette photo de boxe publiée dans le journal du 19 février 2019. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Pascal Cournoyer a gagné le premier prix dans la catégorie Reportage grâce à cette photo d’incendie publiée dans le journal du 22 janvier 2019. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La publicité imprimée de l’année a été décernée à l’atelier de montage DBC Communications pour l’annonce de Construction Rive-Sud, publiée le 10 janvier 2019 du journal Les 2 Rives. Photo gracieuseté

Le journal Les 2 Rives a gagné le prestigieux prix de Mise en valeur du contenu et qualité de la langue – catégorie 40 pages et plus à l’occasion du Grand Prix des Hebdos 2020 réalisé par Hebdos Québec. Ce qui en fait l’Hebdo de l’année 2019 parmi tous les journaux s’étant inscrits au concours.

Publicité
Activer le son

Chaque éditeur devait envoyer deux éditions de l’année 2019 – une d’une date imposée entre le 4 et le 10 novembre 2019 et une au choix de l’éditeur. Le jury, composé de plusieurs journalistes reconnus du milieu, devait ensuite analyser les éditions selon plusieurs critères : force de la Une (15 points), originalité du contenu (25 points), accroche des titres (20 points), mise en page (15 points) et qualité de la langue en général (25 points).

« Je suis vraiment fier de chacun des membres de mon équipe. Remporter ce grand prix qui touche directement notre mission première, en plus de sept prix individuels dans différentes catégories tant au niveau de la qualité des textes, des photos et de la publicité, cela nous touche énormément. Particulièrement cette année, une telle reconnaissance nous pousse à continuer de nous dépasser pour servir et informer notre communauté qui nous soutient et reconnait l’importance et la valeur du journal Les 2 Rives! », déclare le directeur général du journal, Marcel Rainville.

Pour les journaux de 40 pages et plus, le journal Le Reflet (Delson) a terminé en deuxième position, tandis que L’Information du Nord (Mont-Tremblant) a terminé troisième.

Quatre prix pour la rédaction

Deux journalistes et la chroniqueuse du journal Les 2 Rives se sont aussi démarqués en remportant des prix individuels.

Les critères évalués pour les articles étaient l’originalité (10 %), la recherche (20 %), l’amorce de l’article (10 %), la structure du texte (20 %), l’apport du sujet (25 %) et la qualité de la rédaction et du français ainsi que le style (25 %).

D’abord, le journaliste Sébastien Lacroix a gagné la première place dans la catégorie Sports et loisirs grâce à son texte intitulé Un moment de pur bonheur. Il racontait l’histoire de Maryse Gilbert, qui est passée de greffée du rein à triathlète en seulement quatre ans. Sébastien a ainsi remporté un prix de 300 $ d’Hebdos Québec.

La journaliste Katy Desrosiers a gagné deux prix de deuxième place. Son texte Un enfant de 15 mois transféré à Saint-Hyacinthe faute de pédiatre lui a valu cet honneur dans la catégorie Santé et bien-être, tandis que l’article Anne-Élisabeth Bossé, une artiste soreloise aux multiples talents a aussi mérité une deuxième place dans la catégorie Arts, culture et vie communautaire.

Finalement, la chroniqueuse Louise Grégoire-Racicot a mérité une troisième place dans la catégorie Opinion grâce à sa chronique Ville-centre, non ville-reine.

Un prix en publicité

Côté publicitaire, les quatre aspects évalués, valant chacun 25 % de la note, étaient l’interpellation, la séduction, la signifiance et l’attribution de la publicité.

Les 2 Rives a ainsi remporté le premier prix dans la catégorie Meilleure publicité imprimée pour l’annonce de Construction Rive-Sud, publiée le 10 janvier 2019 en page 9. Le publicitaire était Kevin Arseneault et l’infographiste était Émilie Généreux-Riendeau.

Un prix de 300 $ a été décerné au journal. Pour la voir, il suffit de défiler les photos ci-haut.

Deux prix en photo

Le photographe Pascal Cournoyer continue de rafler les honneurs. Après une première place en 2018 et une autre en 2019, il a cette fois remporté deux prix de première position grâce à ses photos.

Les critères évalués par le jury sont l’information (25 %), la technique (25 %), la sensibilité/l’émotion (25 %), l’impact visuel (15 %) et l’esthétisme (10 %).

Il a d’abord gagné dans la catégorie Reportage grâce à sa photo d’incendie publiée le 22 janvier 2019. Un violent incendie avait raflé un bâtiment de la rue Augusta par un froid glacial.

Pascal Cournoyer a également remporté un premier prix dans la catégorie Sport grâce à sa photo du boxeur David Théroux, qui écrase une bonne gauche dans le visage de son adversaire lors d’un combat. La photo a été publiée dans l’édition du 19 février 2019.

Chaque prix de première place lui rapporte 300 $, pour un total de 600 $. Pour voir les deux photos, il suffit de défiler le diaporama ci-haut.

Seule la catégorie Portrait lui a échappé. Le prix a été remporté par François Larivière, du Courrier de Saint-Hyacinthe.

Des honneurs chez DBC Communications

DBC Communications, entreprise de presse regroupant cinq journaux dont Les 2 Rives, a aussi tiré son épingle du jeu lors du Grand Prix des Hebdos dans les prix individuels.

En tout, l’Œil Régional, Le Courrier de Saint-Hyacinthe, La Pensée de Bagot et le Clairon de Saint-Hyacinthe ont remporté, ensemble, cinq prix de première place, sept prix de deuxième place et cinq prix de troisième place. En ajoutant les sept prix individuels du journal Les 2 Rives, DBC Communications repart avec 24 prix au total.

« Malgré toutes les embûches, toutes nos équipes sont motivées par le désir de produire des journaux et de l’information régionale de grande qualité, insiste l’éditeur du journal Les 2 Rives et propriétaire de DBC Communications, Benoit Chartier. Ces honneurs sont à la fois une récompense pour tous ces efforts et aussi la confirmation de notre apport essentiel au développement de nos communautés et à la démocratie. Notre contenu, que ce soit imprimé ou sur le web, est original, crédible et pertinent. Que nos journaux et artisans soient reconnus comme étant des références est une grande source de fierté! »

image