16 juillet 2018
L’équipe féminine de basketball se prépare pour les Jeux du Québec
Par: Jean-Philippe Morin

Les filles de Richelieu-Yamaska pratiquent chaque semaine pour forger un esprit d'équipe fort. (Photo : gracieuseté)

Elle figure année après année parmi les meilleures formations aux Jeux du Québec, et ça ne devrait pas être différent cette année. L’équipe féminine de basketball Richelieu-Yamaska s’entraîne intensivement en vue des Jeux du Québec qui auront lieu du 27 juillet au 4 août, à Thetford Mines.

Six des 12 joueuses de la formation sont des athlètes de la région de Sorel-Tracy, soit Marilou St-Pierre (Sorel-Tracy), Alie Dumontier (Sorel-Tracy), Charlotte Martel (Sorel-Tracy), Océane Lanoie (Sainte-Victoire-de-Sorel), Marie-Lou Trépanier (Sainte-Victoire-de-Sorel) et Anabel Soucy (Saint-Ours). Cinq joueuses de l’équipe proviennent de Saint-Hyacinthe et une joueuse de Granby. La catégorie aux Jeux du Québec est U14.

La préparation se déroule bien, confie l’entraîneur-chef de la formation, Éric Fréchette. L’équipe s’entraîne à la fois à l’école Bernard-Gariépy de Sorel-Tracy et à Saint-Hyacinthe.

« Nous avons eu un premier tournoi à Saint-Lambert à la fin mai dans le U15 où nous avons remporté deux victoires et subi une défaite. Au Festival d’été de la Fédération de basketball du Québec à Longueuil, nous avons récolté trois victoires, et contre des équipes de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse en tournée au Québec, nous avons obtenu quatre autres victoires. Dans notre calendrier préparatoire, nous avons remporté neuf matchs, contre une seule défaite. Il nous reste un tournoi au Cégep du Vieux-Montréal les 21 et 22 juillet avant de peaufiner les détails et aller compétitionner aux Jeux du Québec dans le deuxième bloc du 1er au 4 août », énumère-t-il.

Selon Éric Fréchette, son équipe a des chances de faire bonne impression et de remporter une médaille à Thetford Mines.

« Nous avons des joueuses intéressantes ayant du potentiel. Elles aiment jouer de vitesse et elles possèdent une bonne base d’habiletés individuelles. Mon rôle est de créer un tout collectif. Jusqu’à maintenant, nous avons vu une belle progression, les joueuses mettent beaucoup d’efforts dans les entraînements et comme elles apprennent de plus en plus à se connaître, elles sont en train de se former un bel esprit d’équipe. Plusieurs régions peuvent espérer remporter les grands honneurs aux Jeux du Québec, nous sommes certainement dans ce groupe », croit-il.

Un dernière pour Éric Fréchette

De son côté, le Sorelois en est à ses huitièmes et derniers Jeux du Québec comme entraîneur de l’équipe féminine de Richelieu-Yamaska. Il sera épaulé par Marc Vigneault et Isabelle Beaulieu.

« J’ai fait le tour! Et j’ai une autre passion depuis deux ans avec le triathlon avec lequel j’ai envie d’y mettre plus de temps d’entraînement », souligne-t-il.

M. Fréchette laissera sa place, l’an prochain, à son adjointe Isabelle Beaulieu, de Belœil, qui en est à une troisième saison derrière le banc avec l’entraîneur.

« Elle a aussi joué pour Richelieu-Yamaska. Elle connaît bien les traditions de basketball Richelieu-Yamaska et la région, elle est passionnée. Elle relèvera, sans aucun doute, le défi de poursuivre les succès du programme de basketball féminin de Richelieu-Yamaska », explique-t-il.

Résultats de l’équipe féminine de Richelieu-Yamaska aux Jeux du Québec depuis 2010

2010 : Bronze

2012 : Argent

2014 : Or

2016 : Bronze

2018 : Du 1er au 4 août

image