22 septembre 2015
L’équipe avant tout pour Anthony Beauvillier
Par: Deux Rives
L'attaquant Anthony Beauvillier sera l'une des têtes d'affiche du circuit Courteau cette saison. | TC Media – Samuel Duranceau-Cloutier

L'attaquant Anthony Beauvillier sera l'une des têtes d'affiche du circuit Courteau cette saison. | TC Media – Samuel Duranceau-Cloutier

Choix de première ronde (28e) des Islanders de New York en juin, Anthony Beauvillier sera l’un des joueurs à surveiller dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec cette saison. Malgré un été chargé, le principal intéressé est prêt pour la prochaine campagne, où il compte mener son équipe à la terre promise.

Malgré les tests physiques à Toronto, le repêchage de la Ligue nationale de hockey, son premier camp des recrues à New York et celui d’Équipe Canada Junior à Calgary, Beauvillier a trouvé le moyen de s’entraîner.

« Je ne peux pas dire que je suis fatigué. J’ai calculé ça avec mon entraîneur et j’ai été au gymnase le même nombre de fois que l’été dernier. J’ai simplement été moins régulier. J’ai déjà le rythme d’une saison régulière. Ça a été une année mouvementée, mais avec le repêchage passé, c’est plus relaxe. Martin a toujours été intelligent dans sa manière de gérer les périodes de repos de ses joueurs. Il est important de bien connaître son corps. Je serai prêt après Noël », a-t-il affirmé.

Nommé capitaine des Cataractes de Shawinigan au début du mois d’août, le numéro 91 sera le général de l’offensive de Martin Bernard.

« Ce sera une saison différente de l’an dernier, alors que je devais penser au repêchage, tout en aidant l’équipe à progresser. C’est maintenant du passé et je peux me concentrer sur d’autres objectifs, comme aller le plus loin possible avec les Cataractes. Mon but ne sera pas d’être le premier pointeur du circuit, mais de gagner au bout de la ligne. Lorsque tu joues bien, les points viennent. »

Une équipe solide

L’attaquant de 18 ans est conscient que son équipe est vue par plusieurs experts comme l’une des meilleures du circuit.

« J’ai confiance au groupe en place. Nous avons de bonnes chances. Notre noyau est solide et nous pouvons compter sur plusieurs vétérans. Nous pouvons croire une Coupe du Président et même une Coupe Memorial. Pour aller jusqu’au bout, tu dois avoir de la maturité. Nous n’avons jamais sauté d’étapes dans le processus. Nous n’avons pas fait les séries à ma première année, puis avons été éliminés en quatre contre Baie-Comeau. L’an dernier, nous avons perdu en sept contre Halifax, après avoir terminé au cinquième rang. Les gars savent ce que ça prend pour gagner et ce qui fait la différence. Nous sommes conscients que ça prend beaucoup plus. »

L’auteur de 94 points (42b, 52a) la saison dernière goûtera à son premier camp professionnel à la mi-septembre.

« Je vais là-bas en n’ayant aucun stress. Si je fais l’équipe, tant mieux, mais je sais que c’est très difficile de percer à 18 ans. C’est un rêve de jeunesse d’arriver à la Ligue nationale de hockey. Ce sera spécial de me retrouver sur la même glace qu’un gars comme John Tavares, que je regarde à la télévision. Je vois ce camp comme une belle expérience, où je voudrai profiter de chaque moment. »

L’entrevue de TC Media avec Anthony Beauvillier a été réalisée avant son départ pour le camp des Islanders de New York.

image