1 juin 2020
L’École de yoga Shantaya victime de la COVID-19
Par: Jean-Philippe Morin

Chantal Côté a livré un message à la population sur sa page Facebook le 31 mai pour annoncer la fin de l’École de yoga Shantaya. Photo capture d’écran

La propriétaire de l’École de yoga Shantaya, Chantal Côté, a décidé de fermer ses locaux situés sur le boulevard Poliquin en raison de l’incertitude causée par la crise de la COVID-19.

Publicité
Activer le son

« Mon local étant petit, si je dois appliquer la distance de deux mètres [lors de la réouverture], on se retrouve avec quatre personnes, donc ce n’est vraiment pas rentable. Aussi, on ne peut plus partager les accessoires », relate Mme Côté, dans une vidéo diffusée le 31 mai, sur sa page Facebook, pour justifier sa décision.

Même le nom École de yoga Shantaya sera abandonné, explique-t-elle, puisque l’équipe de professeurs sera démantelée.

« Ce nom était relié à une équipe de professeurs avec qui je partageais cela depuis 12 ans. Ce n’est pas facile, c’est un deuil », ajoute-t-elle dans la vidéo, en remerciant les professeurs qui y ont enseigné et les élèves qui s’y sont succédés.

Quant à Chantal Côté, elle continuera de pratiquer le yoga, mais n’en fera pas son revenu principal. Elle dit avoir plusieurs projets en tête, dont enseigner le yoga à l’extérieur cet été et même louer des locaux cet automne, si la Santé publique le permet, pour donner des cours, comme elle le faisait avant l’ouverture de son local en 2008.

image