14 juillet 2021
Les échos de la MRC de Pierre-De Saurel du 7 juillet
Le transport régional désormais dans la cour de la MRC
Par: Jean-Philippe Morin

Les conseillers régionaux de la MRC de Pierre-De Saurel ont officiellement délégué les pouvoirs en matière de transport régional et interrégional à la Société de transport collectif (STC) Pierre-De Saurel.

Publicité
Activer le son

Dans une résolution adoptée à l’unanimité le 7 juillet, les maires se sont réjouis de voir aboutir ce projet régional après plusieurs mois et même années de travail.

Rappelons que depuis le 12 juillet, des nouveautés mises en place permettent à la STC d’offrir un service encore plus complet à la population, entre autres des municipalités rurales. Les 12 municipalités de la MRC ont adhéré unanimement au projet grâce à des résolutions adoptées dans leur conseil municipal respectif.

« Je tiens à souligner le fait que c’est un des plus beaux dossiers qu’on a complétés ensemble, a mentionné le maire de Massueville, Denis Marion. On en a traversées, des choses, dans les dernières années, mais il faut souligner cette belle collaboration. »

M. Marion a aussi salué le travail de Simon Berthiaume, directeur général de la STC et du directeur général de la MRC, Denis Boisvert. De son côté, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a vanté l’ouverture des villes de Sorel-Tracy et Saint-Joseph-de-Sorel qui ont, depuis la fin 2017, demandé d’amener ce projet à la table des maires.

Un nouveau schéma de couverture de risques en sécurité incendie

Également, le 7 juillet, le conseil de la MRC a adopté un projet révisé de schéma de couverture de risques en sécurité incendie.

« Le schéma est une mesure que le gouvernement nous suggère afin de diminuer l’impact que les incendies peuvent avoir pour nos concitoyens sur nos territoires. Ça fait plusieurs années qu’on travaille sur ce schéma », a souligné le président du comité du projet, Denis Marion, en remerciant tous ceux qui ont travaillé à sa réalisation, dont les directeurs des Services incendie.

Le schéma a été déposé à la ministre de la Sécurité publique, qui a 90 jours pour y répondre. Celui-ci, d’une durée de cinq ans, pourra être mis en œuvre une fois la réponse positive obtenue de la ministre.

Des dons à des organismes

La MRC de Pierre-De Saurel a financé quatre organismes pour des projets divers. Elle a donné un montant de 25 000 $ à l’Atelier – Centre de travail adapté afin que l’organisme obtienne un certificat d’autorisation afin de gérer toutes les opérations de récupération, notamment pour les appareils réfrigérants.

Le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Pierre-De Saurel bénéficiera de 8500 $ pour son projet Place aux jeunes, tandis que la Fondation Hôtel-Dieu recevra 2500 $ pour le Défi des générations.

Finalement, la Réserve mondiale de la Biosphère du lac Saint-Pierre se voit octroyer un montant de 10 000 $. « L’organisme en est à une année charnière. Il doit démontrer qu’il est en mesure de maintenir son statut de réserve mondiale. C’est une image de marque que ça projette pour toute la région du lac Saint-Pierre. De l’argent est nécessaire pour faire un topo de la situation. Les 5 MRC autour du lac Saint-Pierre et la Ville de Trois-Rivières ont aussi été approchées », a indiqué le directeur de la MRC, Denis Boisvert.

L’achat local favorisé

Les conseillers régionaux ont adopté un nouveau règlement sur la gestion contractuelle. Celui-ci permettra notamment de favoriser l’achat local, l’achat durable, les biens et services québécois ainsi que les fournisseurs, les assureurs et les entrepreneurs ayant un établissement au Québec.

Dans un autre ordre d’idées, le conseil a autorisé l’implantation de trois nouveaux panneaux de bienvenue à Saint-Aimé. Un montant de 17 288 $ sera pigé dans le Fonds régions et ruralité (FRR).

image