7 janvier 2019
Le temps doux a provoqué un embâcle pendant le temps des Fêtes à Yamaska
Par: Julie Lambert

Un premier embâcle a eu lieu le 22 décembre à Yamaska. Photo gracieuseté

Du 22 au 30 décembre, la Municipalité de Yamaska a été occupée en raison d’un embâcle qui s’est formé sur la rivière, à la hauteur de l’Île-St-Jean. Des citoyens ont dû être évacués, mais la situation s’est rétablie dans les derniers jours.

Des pluies abondantes ont fait déborder la rivière Yamaska inondant les deux ponts donnant accès aux rangs de l’Île-du-Domaine Est et Ouest ainsi qu’une partie du rang du Grand-Chenal. Une vingtaine de familles ont été isolées au moins 72 heures et l’une d’entre elles a même été transportée par hélicoptère le 24 décembre.

L’an dernier, le premier embâcle s’était produit le 13 janvier. La mairesse de Yamaska, Diane De Tonnancourt, souligne que la Municipalité n’est jamais à l’abri que la situation se reproduise dans les prochaines semaines.

« On ne sait jamais. Cela dépend vraiment de la quantité d’eau et de la température. Nous avons rencontré les résidents le 29 décembre et tout était OK. Ils n’étaient pas nerveux. Ils sont habitués et nous sommes toujours en contact avec la Sécurité civile. Cela occasionne toutefois des coûts, surtout l’épisode du 22 décembre. On va continuer à suivre la situation, mais la situation est rétablie depuis le 30 décembre », mentionne-t-elle.

Ceux qui ont subi ces inondations du 22 au 26 décembre sont admissibles au Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents.

image