27 août 2020
Le Sorelois Alpha Barry invité au camp des Tigres de Victoriaville
Par: Jean-Philippe Morin
Alpha Barry a été sélectionné par les Tigres de Victoriaville.
Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alpha Barry a été sélectionné par les Tigres de Victoriaville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’attaquant sorelois Alpha Barry fait partie des 34 joueurs invités au camp des Tigres de Victoriaville, qui s’amorce le 30 août prochain. Le jeune homme de 16 ans espère en mettre plein la vue aux entraîneurs afin de causer la surprise et se tailler un poste avec la formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Publicité
Activer le son

En temps normal, une soixantaine de joueurs participent aux camps d’entraînement des équipes de la LHJMQ, mais en temps de pandémie, ce nombre a été coupé de près de moitié. C’est donc tout un soulagement pour le Sorelois d’avoir reçu cette invitation quelques mois seulement après avoir été repêché.

« J’étais un peu stressé en attendant l’invitation, c’était beaucoup d’incertitude. Mais maintenant que c’est fait, j’ai hâte d’y aller et de montrer ce que je peux leur apporter », souligne le jeune homme au bout du fil.

L’ailier droit de 16 ans devra se démarquer parmi les 19 attaquants au camp. Deux Européens arriveront un peu plus tard, si bien que parmi les 21 attaquants de l’équipe, il devra se faufiler parmi les 14 premiers. Le défi est d’autant plus de taille puisque les Tigres auront une formation compétitive cette saison avec la présence de plusieurs vétérans de 19 et 20 ans.

« C’est un gros défi, mais j’ai confiance en moi, réplique-t-il lorsque questionné sur la difficulté de faire l’équipe dans un tel contexte. Je sais que je peux le faire. »

Le fait qu’il connaisse bien le nouvel entraîneur-chef des Tigres, Carl Mallette, pourrait aussi l’aider. Ce dernier a été son entraîneur avec Équipe Québec U16.

Un style polyvalent

Dans les rangs mineurs, lorsqu’il jouait son hockey à Sorel-Tracy, Alpha Barry se démarquait par son intensité et son flair offensif. Il attribue d’ailleurs une partie de ses succès à ses entraîneurs. « Tous les coachs que j’ai eus m’ont aidé dans mon cheminement. J’ai tenté d’assimiler deux ou trois trucs de chacun d’entre eux pour devenir le joueur que je suis », explique-t-il.

Aujourd’hui, le jeune homme peut autant se débrouiller dans un style défensif qu’à l’offensive. Il espère donc que ce style polyvalent va jouer dans la balance. « Je sais que je peux apporter de l’attaque, mais je peux aussi m’impliquer physiquement et être responsable défensivement. Je vais m’assurer de travailler fort et de bonnes choses vont arriver », espère-t-il.

À sa deuxième année au niveau Bantam AAA avec le Noir et Or de Mortagne, Alpha Barry a subi une grave blessure au poignet qui l’a limité à seulement quatre parties. L’année suivante, avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe au niveau Midget AAA, il a démarré lentement avant de connaître une excellente fin de saison. Il a conclu l’année avec une fiche de cinq buts et six aides en 42 parties, mais il a aussi récolté deux buts et une passe en sept matchs de séries.

S’il est retranché, le hockeyeur poursuivra son parcours avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe dans la ligue Midget AAA.

image