15 septembre 2020
Les échos du conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy du 8 septembre
Le retour de la gratuité demandé pour tous les étudiants sur le traversier
Par: Sébastien Lacroix

La Société des traversiers du Québec a changé les modalités des laissez-passer étudiants. Photothèque | Les 2 Rives ©

Sorel-Tracy et Saint-Ignace-de-Loyola font front commun en demandant à la Société des traversiers du Québec de reconsidérer sa décision concernant les modalités des laissez-passer étudiants.

Publicité
Activer le son

C’est que seuls les étudiants qui doivent obligatoirement prendre la traverse pour aller de leur résidence à leur établissement d’enseignement peuvent désormais bénéficier de la gratuité.

Les élus municipaux font valoir que cette modification permettra à un nombre « extrêmement restreint » d’étudiants d’avoir droit au laissez-passer qui permettait aux étudiants de traverser d’une rive à l’autre sans payer.

Ils considèrent que le traversier est un transport en commun et que tous les étudiants sans exception devraient avoir droit à la gratuité de ce service.

De la compétition pour le complexe aquatique

Le conseil municipal est toujours sans nouvelle de sa demande de subvention déposée en février dernier pour la réalisation d’un complexe aquatique. Son projet a toutefois beaucoup de compétition, puisque des besoins en infrastructures sportives se font sentir un peu partout au Québec.

« Ce qu’on a su en commission parlementaire, c’est qu’il y a 620 projets qui ont été déposés pour un total de 1,5 milliard $ en demandes de subvention, alors que l’enveloppe est de 294 millions $, a indiqué le conseiller du district Bourgchemin, Olivier Picard, qui travaille sur le projet. Qui aura l’œuf [ou l’enveloppe]? On espère le savoir d’ici Noël. »

De grands besoins en logements sociaux

Sorel-Tracy compterait environ 1300 ménages ayant des besoins en termes de logements adéquats et abordables qui ne sont pas comblés par l’offre actuelle.

C’est ce qu’a indiqué le conseiller Patrick Péloquin qui a proposé au conseil de faire une demande auprès du gouvernement du Québec pour inclure le logement social et communautaire dans sa stratégie de développement économique, et de financer la construction de 10 000 nouveaux logements du genre dans la province.

D’autant plus, fait-il valoir, que pour chaque dollar investi par des projets d’habitations communautaires, ce sont 2,30 $ qui sont générés en activité économique dans le secteur de la construction.

Une rencontre pour crever l’abcès?

Après avoir entendu le maire de Sorel-Tracy déclarer qu’il était temps de « crever l’abcès avec la MRC » pour en finir avec les chicanes des derniers mois, le conseiller du district Saint-Laurent, Martin Lajeunesse, a proposé une rencontre informelle à l’Hôtel de Ville. « Nous essayons de créer des ponts avec les gens de la MRC », a-t-il soulevé.

Un stationnement pour de grands bénévoles

Le conseil municipal a acquiescé à la demande d’implanter un stationnement gratuit avec vignette pour les bénévoles de l’unité Myosotis qui compte cinq lits pour accueillir des personnes en phase terminale.

« Il y a 10 personnes qui sont là 24 heures sur 24 et qui n’ont plus accès au stationnement du CISSSME, a expliqué le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Il était donc tout à fait normal pour nous de réserver des stationnements pour ces 10 grands bénévoles que je salue. »

image