16 avril 2018
Le restaurant Marc Beauchemin change de main
Par: Stéphane Martin

Colette Beauchemin a tiré sa révérence après 43 ans à travailler au restaurant Chez Marc Beauchemin. (Photo: Stéphane Martin)

L’institution qu’est le restaurant Marc Beauchemin à Sainte-Anne-de-Sorel a trouvé un nouvel acheteur en la personne de Nancy Forget. La femme d’affaires de Trois-Rivières emménage actuellement dans la région afin de procéder à l’ouverture officielle du restaurant pour le week-end de la fête des Mères, le 12 mai.

Par: Stéphane Martin

« C’est mon conjoint qui est natif de Sorel-Tracy qui m’a incité à me lancer dans ce projet. Quand il a appris que Mme Beauchemin prenait sa retraite, il était inconcevable pour lui que ce restaurant légendaire cesse ses activités. Il m’a dit qu’il me verrait prendre la relève et m’a lancé le défi que j’ai accepté de le relever », raconte de façon humoristique Nancy Forget, qui en est à régler quelques formalités administratives avant de devenir officiellement propriétaire des lieux.

Nancy Forget est la nouvelle propriétaire du restaurant. (Photo: tirée de Facebook)

La femme d’affaires mentionne qu’aucun changement ne sera apporté à l’institution que la clientèle apprécie depuis des décennies. « Le menu sera le même, les recettes ne changent pas, le service à la clientèle sera aussi élevé, la majorité des employés seront de retour dans la même ambiance chaleureuse et familiale que l’on connaît. Nous apporterons des améliorations aux quais qui ont besoin d’un petit coup d’amour », ajoute Mme Forget.

Rappelons qu’en septembre dernier, Colette Beauchemin annonçait qu’elle accrochait ses chaudrons après 43 années à servir de la gibelotte dans son restaurant familial situé sur l’île d’Embarras à Sainte-Anne-de-Sorel.

Cette dernière s’assurera d’une transition en aidant la nouvelle propriétaire lors de cette première année d’opération. « Elle sera avec nous pour tout l’été et m’a assuré qu’elle passera à l’occasion pour donner un coup de main les années suivantes. Chose certaine, elle sera toujours la bienvenue dans ce lieu empreint de la famille Beauchemin », de conclure Nancy Forget.

De son côté, Colette Beauchemin était heureuse d’avoir conclu la transaction avec Nancy Forget. « J’ai eu des offres environ toutes les semaines. Il y en avait des sérieuses, d’autres un peu moins. Avec Nancy, ç’a été un déclic immédiat. Elle est comme moi et je sais que la clientèle va l’aimer. Je serai là cet été pour l’aider et comme promis, elle va avoir la vraie recette secrète de la gibelotte tant recherchée. »

image