2 octobre 2018
Pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie
Le regroupement citoyen passe le flambeau à Jean-Bernard Émond
Par: Jean-Philippe Morin

Le projet de pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie est toujours sur la table. (Photo : archives)

Le Regroupement de citoyens et de citoyennes pour la construction d’un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l’horizon 2028 (Pont STL-2028) met fin à ses activités. Il dit passer le flambeau au nouveau député élu dans Richelieu, Jean-Bernard Émond, tout en félicitant son élection et celle de la caquiste Caroline Proulx dans la circonscription de Berthier.

Publicité
Activer le son

« Avec la venue de Jean-Bernard Émond comme député de Richelieu, dans un gouvernement majoritaire de la Coalition Avenir Québec, le projet de pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l’horizon 2028 franchit une étape importante, sous la férule d’un nouveau leadership », écrit le Regroupement dans un communiqué de presse pour justifier sa décision.

Pont STL 2028 s’était donné comme mission, au début de 2018, de remettre le projet de pont dans le débat public et idéalement, de l’amener comme un enjeu électoral pour l’élection québécoise du 1er octobre 2018, du moins dans Richelieu.

« […] Pont STL 2028 considère que Jean-Bernard Émond doit, dans l’immédiat, mettre en œuvre l’un de ses principaux engagements envers les citoyens et les citoyennes de Richelieu », peut-on lire dans le communiqué. Le comité cite notamment son engagement de s’asseoir avec son collègue du ministère des Transports et de mettre sur pied l’analyse complète et globale de mobilité demandée par la Ville de Sorel-Tracy, qui inclut le projet de pont.

« Pont STL 2028 espère que Jean-Bernard Émond, élu sans compromis, pourra compter sur l’engagement inconditionnel de tous les intervenants concernés, en vue de concrétiser ce projet de pont grandement réclamé par la population, pour 2028 ou avant; lequel pourrait marquer l’histoire socio-économique des régions concernées pour les générations futures », conclut-on dans le communiqué.

Quant au promoteur Luc Poirier, il fera connaître, au moment approprié, ses intentions pour la suite des choses.

image