10 juillet 2019
Écho du conseil
Le quai Richelieu sera réhabilité sous peu
Par: Katy Desrosiers
Avant de procéder au démantèlement, la Ville devait recevoir les autorisations environnementales nécessaires. « Il y avait un bâtiment avec un pont roulant, il y a eu un incendie dernièrement et avant de démanteler, ça nous prenait les autorisations, car dans les anciens bâtiments il y a eu des déversements occasionnels d'huile et d'autres substances. Par endroit, on a besoin de réhabiliter le sol sur environ un mètre de profondeur », a expliqué le maire Serge Péloquin. 
Ainsi, les conseillers ont accordé le contrat, d'un montant de total de 260 121,39 $, à Construction Sorel inc.
Amélioration d'intersections pour augmenter la sécurité des usagers 
Le conseiller Patrick Péloquin a insisté sur l'importance de revoir rapidement la configuration de l'intersection des boulevards Couillard-Després et Gagné. Il souligne que l'histoire remonte à février 2017, alors que la dangerosité de l'intersection avait été soulignée au ministère des Transports puis reconnue par ce dernier. Dans les mois suivants, la Ville avait réalisé un plan pour améliorer l'intersection. Depuis, aucune réponse. « Le ministère dit que c'est dans leurs chantiers éventuels sauf que ça fait deux ans et il ne s'est rien passé. […] Il est temps d'agir. C'est l'été et on aimerait que les piétons et les cyclistes puissent traverser pour aller au parc des Trembles où de l'autre côté aux commerces du chemin des Patriotes », explique M. Péloquin. 
Une demande a aussi été faite d'analyser la dangerosité de l'intersection du chemin des Patriotes et de la rue Mogé. « Quand les gens attendent pour tourner à gauche sur la rue Mogé, les autres doublent par la droite directement dans la piste cyclable », ajoute le maire.
Une pétition pour une bande asphaltée 
Deux résidentes du Rang Sud ont déposé une pétition pour l'aménagement d'une bande asphaltée de deux pieds en bordure du rang pour la sécurité des cyclistes et des piétons. La bande serait installée entre le boulevard Fiset et la limite de Sainte-Victoire-de-Sorel. Le projet, d'une hauteur de 40 000 $, devrait se réaliser en 2020. 
Lien piétonnier entre Regard-sur-le-Fleuve et le quai Catherine-Legardeur
Un montant de 45 200 $ sera affecté afin de financer les travaux prévus à l'automne pour réaliser un lien piétonnier et cyclable entre les deux lieux.  
Travaux dans les parcs
Un montant de 25 753 $ servira à réaliser des travaux de réfection au chalet de service du parc Réal-Lemieux. Aussi, des sommes de 39 322 $ et 17 668 $ serviront respectivement pour le réaménagement du parc Montmagny et du parc André-Ossant. Des travaux d'aménagement et d'éclairage seront aussi effectués sous peu au parc Maisouna, au coût de 130 000 $.
Contrat pour le déneigement des trottoirs 
Le contrat pour le déneigement des trottoirs et des sentiers piétonniers du secteur Sorel a été octroyé à Déneigement Serge et Manuel Lanteigne, au coût de 130 085, 60 $ pour la saison 2019-2020 et 132 818, 98 $ pour la saison 2020-2021.

Le conseil de ville prendra une pause de quelques semaines pendant la période estivale. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Le conseil de ville de Sorel-Tracy a autorisé, lors de la séance du 8 juillet, le démantèlement de bâtiments et d’infrastructures se trouvant sur le quai Richelieu, ainsi que la réhabilitation environnementale de l’endroit. Le site accueillera prochainement le Centre des arts contemporains du Québec.

Avant de procéder au démantèlement, la Ville devait recevoir les autorisations environnementales nécessaires. « Il y avait un bâtiment avec un pont roulant, il y a eu un incendie dernièrement et avant de démanteler, ça nous prenait les autorisations, car dans les anciens bâtiments il y a eu des déversements occasionnels d’huile et d’autres substances. Par endroit, on a besoin de réhabiliter le sol sur environ un mètre de profondeur », a expliqué le maire Serge Péloquin.

Ainsi, les conseillers ont accordé le contrat, d’un montant de total de 260 121,39 $, à Construction Sorel inc.

Amélioration d’intersections pour augmenter la sécurité des usagers

Le conseiller Patrick Péloquin a insisté sur l’importance de revoir rapidement la configuration de l’intersection des boulevards Couillard-Després et Gagné. Il souligne que l’histoire remonte à février 2017, alors que la dangerosité de l’intersection avait été soulignée au ministère des Transports puis reconnue par ce dernier. Dans les mois suivants, la Ville avait réalisé un plan pour améliorer l’intersection. Depuis, aucune réponse. « Le ministère dit que c’est dans leurs chantiers éventuels sauf que ça fait deux ans et il ne s’est rien passé. […] Il est temps d’agir. C’est l’été et on aimerait que les piétons et les cyclistes puissent traverser pour aller au parc des Trembles où de l’autre côté aux commerces du chemin des Patriotes », explique M. Péloquin.

Une demande a aussi été faite d’analyser la dangerosité de l’intersection du chemin des Patriotes et de la rue Mogé. « Quand les gens attendent pour tourner à gauche sur la rue Mogé, les autres doublent par la droite directement dans la piste cyclable », ajoute le maire.

Une pétition pour une bande asphaltée

Deux résidentes du Rang Sud ont déposé une pétition pour l’aménagement d’une bande asphaltée de deux pieds en bordure du rang pour la sécurité des cyclistes et des piétons. La bande serait installée entre le boulevard Fiset et la limite de Sainte-Victoire-de-Sorel. Le projet, d’une hauteur de 40 000 $, devrait se réaliser en 2020.

Lien piétonnier entre Regard-sur-le-Fleuve et le quai Catherine-Legardeur

Un montant de 45 200 $ sera affecté afin de financer les travaux prévus à l’automne pour réaliser un lien piétonnier et cyclable entre les deux lieux.

Travaux dans les parcs

Un montant de 25 753 $ servira à réaliser des travaux de réfection au chalet de service du parc Réal-Lemieux. Aussi, des sommes de 39 322 $ et 17 668 $ serviront respectivement pour le réaménagement du parc Montmagny et du parc André-Ossant. Des travaux d’aménagement et d’éclairage seront aussi effectués sous peu au parc Maisouna, au coût de 130 000 $.

Contrat pour le déneigement des trottoirs

Le contrat pour le déneigement des trottoirs et des sentiers piétonniers du secteur Sorel a été octroyé à Déneigement Serge et Manuel Lanteigne, au coût de 130 085, 60 $ pour la saison 2019-2020 et 132 818, 98 $ pour la saison 2020-2021.

image