29 avril 2016
Le projet d’une salle communautaire verra le jour à Saint-Gérard-Majella
Par: Sarah-Eve Charland
L’église de Saint-Gérard-Majella sera démolie pour y construire une salle communautaire. | Gracieuseté

L’église de Saint-Gérard-Majella sera démolie pour y construire une salle communautaire. | Gracieuseté

Après plusieurs années d’incertitude, le projet de construction d’une salle communautaire à l’emplacement de l’église de Saint-Gérard-Majella pourra aller de l’avant grâce à une subvention substantielle du gouvernement du Québec.

En raison de la présence d’amiante révélée dans l’église, situation connue grâce à une étude réalisée à l’été 2015, les membres du conseil ont adopté à l’unanimité le projet de démolition de l’église afin de reconstruire un centre de services municipaux qui comprendra une salle communautaire, le garage et le bureau municipal, ainsi que la bibliothèque. Un service de messes sera aussi offert dans la salle communautaire.

Pour le moment, le conseil ne connaît pas l’ampleur de la subvention, mais elle pourrait couvrir entre 50% et 75% des coûts totaux du projet estimés à 1,8 M$.

La municipalité a aussi obtenu une subvention de 37 647$ du Pacte rural, 25 000$ du programme Nouveaux Horizons pour les aînés et 98 163$ du programme de la Taxe sur l’essence et la contribution du Québec. La totalité des subventions devrait pouvoir atteindre 80% du projet. La municipalité devrait investir environ 400 000$ amortis sur près de 20 ans.

Le conseil municipal peut pousser un soupir de soulagement près de deux ans après que des briques se soient détachées de la devanture du bâtiment en août 2014. L’église est barricadée depuis octobre 2014, année de son 100e anniversaire, lorsque la Régie du bâtiment a inspecté le site. Au même moment, la compagnie d’assurance produisait un rapport sur les points à corriger pour respecter les normes du bâtiment.

Le maire de Saint-Gérard-Majella, Luc Cloutier, espère ouvrir le centre de services au printemps 2017. « Il reste encore du chemin à faire, mais nous savons que notre projet a été retenu. Cette construction permettra de développer notre village. »

« C’est une excellente nouvelle pour la municipalité. Ça va raviver la vie communautaire », affirme la directrice générale de Saint-Gérard-Majella, Annie Boisjoly.

La municipalité deviendra, du même coup, propriétaire du terrain où se trouve présentement un parc qui appartient, en ce moment, à la Fabrique Saint-Michel-Yamaska.

La prochaine étape consiste à l’adoption d’un règlement d’emprunt.

image