18 septembre 2017
Le projet de développement résidentiel repart à zéro
Par: Julie Lambert
Le projet de développement récréotouristique et domiciliaire au club de golf Continental a connu un contretemps. | Photo: TC Media – Julie Lambert

Le projet de développement récréotouristique et domiciliaire au club de golf Continental a connu un contretemps. | Photo: TC Media – Julie Lambert

Le projet récréotouristique et résidentiel de 130 unités prévu sur le parcours Richelieu du club de golf Continental de Sainte-Victoire-de-Sorel au printemps 2018 pourrait être retardé en raison d’une demande qui doit être reformulée.

La direction du club de golf avait demandé qu’une nouvelle utilisation d’une partie de ses terrains soit approuvée dans ce secteur zoné agricole. La municipalité a approuvé ce changement et donné son appui au projet.

Le club de golf Continental a envoyé en juin dernier cette demande à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ). Cette dernière a toutefois demandé aux promoteurs de recommencer le processus.

« Le demandeur a fait une demande d’autorisation pour une nouvelle utilisation de la zone agricole alors que ce projet concerne plutôt une exclusion. C’est seulement une MRC ou une municipalité qui peut déposer une telle demande », a mentionné la porte-parole de la CPTAQ, Sandra Melfi.

Ce contretemps est toutefois perçu sans inquiétude par le professionnel en titre du club de golf et gestionnaire du projet, Christian Manègre. Selon lui, le projet pourrait encore voir le jour au printemps 2018.

« On s’attend à une réponse de la CPTAQ possiblement au début de l’année 2018 et au plus tard au début du printemps. On ne peut pas enclencher les travaux de toute façon avant la fonte des neiges. Si on a la réponse à cette période, on n’aura peut-être qu’un mois, voire deux mois de retard », pense-t-il.

La porte-parole de la CPTAQ ne pouvait confirmer le délai de réponse pour ce type de projet. « Il n’y a aucun délai prescrit par la loi », souligne-t-elle.

Changer de mains

En raison de cette modification nécessaire au projet, la municipalité devra prendre le dossier en main. Les membres du conseil ont adopté unanimement la révision de la demande à l’assemblée publique du 11 septembre.

La prochaine étape consiste à la faire également approuver au conseil de la MRC de Pierre-De Saurel. Le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Jean-François Villard, est confiant de pouvoir mener le projet à bien rapidement.

« On a passé la première étape. On a adopté la résolution à l’unanimité. Les conseillers sont tous en accord avec le projet et ont donné leur appui. On va prendre les devants et on va s’arranger pour que ça passe au conseil du mois d’octobre », souligne le maire.

Le parcours Saint-Laurent sera le seul ouvert aux golfeurs au cours de la prochaine saison. Le nombre de trous diminuera de moitié au club de golf Continental, passant de 36 à 18. Des habitations comme des maisons unifamiliales, des condominiums et même des micro-maisons prendront place sur l’actuel parcours Richelieu, sur des terrains de 16 500 pieds carrés.

image