3 octobre 2019
Sainte-Anne-de-Sorel
Le projet de centre communautaire jugé prioritaire par Québec
Par: Sébastien Lacroix
Une maquette de ce à quoi pourrait ressembler le centre multifonctionnel.
Photo gracieuseté

Une maquette de ce à quoi pourrait ressembler le centre multifonctionnel. Photo gracieuseté

Le projet de centre municipal multifonctionnel de Sainte-Anne-de-Sorel, estimé à 3,8 M$, a été jugé prioritaire par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Au point où le ministère a déjà informé la Municipalité qu’elle pouvait aller de l’avant avec un emprunt remboursable sur 25 ans en plus de confirmer que le projet est retenu pour une subvention d’un minimum de 60 % des coûts.

La Municipalité a même déjà lancé le processus d’appel d’offres pour des services intégrés en architecture et en ingénierie pour la préparation des plans et devis et pour la surveillance du chantier. Une belle surprise à l’ouverture des soumissions, alors que les coûts sont sortis environ 120 000 $ de moins que les premières estimations.

Il s’agit d’une autre étape vers la réalisation du projet après la démolition de l’ancien Théâtre du Chenal-du-Moine, ce printemps, pour libérer le terrain où le centre doit prendre forme. Il y a toutefois loin de la coupe aux lèvres, puisque d’autres enjeux sont encore à régler.

À commencer par le financement, puisque la Municipalité avait mis comme « condition expresse » que le montage financier soit composé à 75 % de subventions. La taxe d’accise sur l’essence, le Fonds de Développement du Territoire (FDT) et les revenus provenant des éoliennes devraient être sollicités. « On continue aussi de regarder les autres programmes qui sortent », assure le maire Michel Péloquin.

Des autorisations sont encore nécessaires avant la réalisation du projet. À commencer par la ligne des hautes eaux qui fait l’objet d’une contestation, puisque la carte déposée en 2013 par le ministère avait placé la majorité du territoire de la municipalité en zone inondable. Une carte que la Municipalité a toujours contestée et n’a jamais mise en application.

Si tout va bien, un appel d’offres pour la construction sera lancée au mois de mars pour le début de la construction en mai 2020. Un chantier qui devrait durer de 8 à 12 mois pour être prêt dans les premiers mois de 2021.

Un projet incontournable

Le futur centre municipal multifonctionnel, qui a été présenté cet hiver, est présenté comme un incontournable. « On n’a pas le choix de le faire. Parce que la mairie actuelle n’est pas fonctionnelle et ne répond pas aux normes », insiste Michel Péloquin.

Celui-ci rappelle qu’elle devait être une « solution temporaire ». Au début des années 1980, le conseil avait décidé d’implanter ses bureaux administratifs dans le centre communautaire du Camping du Chenal-du-Moine qui avait été aménagé par le ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche en 1976 avant de le céder à la Municipalité.

Le nouveau bâtiment, qui permettra d’agrandir la mairie et de se doter d’un centre communautaire, est d’ailleurs un projet qui est dans l’air depuis une quarantaine d’années.

En plus d’agrandir les bureaux, il assurera la préservation des documents administratifs et des archives en cas de sinistre en les abritant sous une voûte. Une salle multifonctionnelle de style banquet de 280 places, avec une cuisine et des espaces de rangement, est aussi dans le plans. En plus de la tenue d’événements, le tout pourra servir de centre de mesures d’urgence ou pour de l’hébergement en cas de sinistre.

Pour ce qui est du bâtiment qui sera délaissé, le conseil municipal souhaite le maintenir en place. Les élus réfléchissent à ce que sera sa prochaine utilité. « Ce ne sont pas les idées qui manquent », lance le maire de Sainte-Anne-de-Sorel.

image