6 août 2018
Le prix de l’essence est le même depuis trois mois à Sorel-Tracy
Par: Xavier Demers
Le prix à la pompe est resté le même dans les trois derniers mois, à 1,35$ le litre d’essence à Sorel-Tracy. (Photo : Xavier Demers)

Le prix à la pompe est resté le même dans les trois derniers mois, à 1,35$ le litre d’essence à Sorel-Tracy. (Photo : Xavier Demers)

Pendant que des fluctuations assez importantes affligeaient les automobilistes dans le grand Montréal, le prix de l’essence stagne à Sorel-Tracy. Depuis plus de trois mois, le prix à la pompe est demeuré à 1,352$/L.

Certains automobilistes, qui de prime abord n’ont pas vraiment réalisé que le prix n’a pas changé depuis le 1er mai, ont confié que la stabilité des prix leur plaisait.

« Je trouve ça correct, ça n’a pas bougé, c’est plus facile de gérer notre consommation d’essence, a affirmé une cliente qui s’affairait à faire le plein de son bateau. Je sais que l’été passé, durant les vacances de la construction, je me suis rendu compte que ça avait vraiment beaucoup monté. »

Selon les relevés quotidiens de la Régie de l’énergie, la dernière modification du prix moyen de l’essence à Sorel-Tracy est survenue entre le 26 avril et le 1er mai, alors que le prix a augmenté progressivement de 6¢/L. Depuis ce temps, les prix sont au beau fixe.

À l’inverse, dans la grande région de Montréal, les prix ont augmenté de façon vertigineuse le 27 juillet, passant de 1,28$/L à environ 1,46$/L.

« Jusqu’à vendredi matin [le 27 juillet], le prix de l’essence était très bas, indique la porte-parole de CAA-Québec, Annie Gauthier. Je dirais qu’à Montréal, sur la Rive-Sud et à Laval, les stations-service devaient vendre l’essence à perte, ce qui ne devait fort probablement pas le cas à Sorel. À 1,35$, la station-service ne faisait peut-être pas énormément d’argent sur le litre d’essence, mais elle ramassait une marge de détail [la différence entre le prix d’acquisition et le prix de vente] qui était positive. »

Du côté de l’Association des distributeurs d’énergie du Québec, on explique que plusieurs facteurs peuvent venir expliquer le prix de l’essence, comme le prix du pétrole brut, le taux de change avec le dollar américain, les taxes, les frais de transport et les marges de détail.

Magasiner son essence

Selon Annie Gauthier, la meilleure façon de pouvoir baisser ses factures d’essence à la fin de l’année est de bien magasiner son essence.

« C’est important pour un consommateur de bien consommer son essence. Quand on voit que ça descend, on en profite et quand on voit que les prix sont très hauts, on ne fait pas le plein, on en met seulement pour ses besoins immédiats. »

La porte-parole explique également qu’une plus grande compétition entre les détaillants pourrait aider. C’est ce qui est d’ailleurs arrivé lorsque la chaîne de station-service Mobil est allée s’installer au Saguenay.

« Ce qu’on a observé dans la région de Saguenay, avec des prix différents d’une place à l’autre, ça, c’est de la vraie concurrence et ça devrait être comme ça tous les jours partout dans la province, croit Mme Gauthier. Il y a des semaines où une station devrait afficher des prix beaucoup plus élevés qu’une autre et les gens devraient pouvoir magasiner leur essence réellement sur une même rue. »

image