17 février 2017
Le prêtre et ancien scout Daniel Moreau plaide coupable
Par: Jean-Philippe Morin
Le prêtre Daniel Moreau était présent au palais de justice de Sorel-Tracy, le 17 février, pour enregistrer son plaidoyer de culpabilité. | Photo: TC Média – Jean-Philippe Morin

Le prêtre Daniel Moreau était présent au palais de justice de Sorel-Tracy, le 17 février, pour enregistrer son plaidoyer de culpabilité. | Photo: TC Média – Jean-Philippe Morin

Le prêtre et ancien scout Daniel Moreau a plaidé coupable à 16 des 17 chefs d’accusation auxquels il faisait face, le 17 février, au palais de justice de Sorel-Tracy. Il sera incarcéré à partir du 26 avril, date prévue des représentations sur sentence, pour avoir produit, distribué et eu en sa possession de la pornographie juvénile.

Publicité
Activer le son

Selon la preuve fournie en cour, l’homme de 60 ans avait, en sa possession, plus de 3600 images, 500 vidéos et 200 textes en lien avec de la pornographie juvénile. Plusieurs remises de dates ont été effectuées depuis le début des procédures puisque la défense contestait le nombre de fichiers à caractère pornographique juvénile.

Dans les textes écrits par l’accusé et saisis lors de son arrestation, il y relaterait des fantasmes, notamment des orgies avec de jeunes hommes. Il a été arrêté en 2013 au presbytère de l’église Saint-Gabriel-Lalemant, alors qu’il y était comme prêtre à Sorel-Tracy. Les policiers l’ont retracé avec son adresse IP grâce à une enquête pour démanteler un réseau de prostitution.

« Plaisir solitaire »

L’avocat de Daniel Moreau, Me Gilles Thibault, a admis au juge que la quantité de fichiers pornographiques juvéniles était « importante ».

« Mais malgré la présence de M. Moreau dans un contexte scout tout au long de sa vie, personne ne s’est manifesté pour porter plainte pour des gestes, tentatives ou manœuvres d’attouchements sexuels. Aucune victime n’a porté plainte. C’est plus comme un plaisir solitaire », a-t-il souligné.

Lors de l’énoncé des faits par son avocat, M. Moreau est resté de glace, ne faisant aucune réaction. Il est en liberté pour la durée des procédures.

Les avocats se sont entendus pour remettre la cause du 26 avril. À ce moment, il pourrait y avoir une suggestion commune de peine de prison ferme, selon ce qui a été mentionné en cour.

Rappelons que l’employeur de M. Moreau, le Diocèse de Saint-Hyacinthe, l’avait relevé de ses fonctions le lendemain de son arrestation, le 8 mars 2013. Il exerçait la prêtrise à Sorel-Tracy depuis 2009 et à Granby de 1996 à 2009. Il a aussi été dans les scouts à Cowansville et Beloeil.

À lire aussi: Daniel Moreau a subi son enquête préliminaire

image