5 août 2020
Le port du masque obligatoire bien accepté dans la région
Par: Sébastien Lacroix
Un masque particulier a été aperçu au Patrick Morin de Sorel-Tracy.
Photo gracieuseté

Un masque particulier a été aperçu au Patrick Morin de Sorel-Tracy. Photo gracieuseté

Le port du masque est obligatoire depuis le 18 juillet dans les lieux publics fermés.  
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le port du masque est obligatoire depuis le 18 juillet dans les lieux publics fermés. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le port du masque dans les lieux publics fermés, obligatoire depuis le 18 juillet, semble être très bien accepté à Sorel-Tracy. S’ils avaient quelques appréhensions au départ, les quelques commerçants sondés par Les 2 Rives assurent en effet que tout se passe bien et que leur clientèle collabore. Comme le confirme le sondage que nous avons mené auprès de nos abonnés.

Publicité
Activer le son

« Ça va vraiment bien. Les gens sont très réceptifs. Ceux qui n’en ont pas c’est parce qu’ils l’avaient oublié dans l’auto et ils retournent en chercher un. Je m’attendais à ce que ce soit plus difficile, mais ça va numéro 1 », souligne Dany Grenier, propriétaire des Tim Hortons de la région.

« On a laissé deux semaines de grâce à nos clients, indique Jean-François Dumas, du restaurant Subway. On n’a pas voulu y aller trop drastiquement, comme le gouvernement nous le permettait jusqu’au mois d’août. »

« Ceux qui essaient de rentrer sans masque on leur en remet un et on leur offre de faire un don de 1 $ à la Fondation le Choix du Président, mentionne la propriétaire du Provigo de Sorel-Tracy, Diane Bergeron. J’appréhendais que ce serait différent, mais tout va bien. »

Même son de cloche chez nos lecteurs que nous avons sondé la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Sur les 259 personnes qui ont pris le temps de répondre à notre sondage, 68 % assurent qu’ils n’ont pas été témoins de scènes de gens qui refusent de le porter dans la région de Sorel-Tracy, tandis que 32 % affirment en avoir vu.

La très grande majorité des quelque 130 commentaires que nous avons reçus à notre question se sont aussi avérés positifs. Certains ont tout de même rapporté quelques situations dont ils ont été témoins. En voici quelques-unes :

Nicolas Depont : Pour travailler à l’hôpital, où c’est obligatoire depuis quelques mois, chaque jour certaines personnes refusent de le porter.

Andréanne Forget : Il y a eu à ma job un client qui nous traitait de moutons, mais après plusieurs fois à lui parler de la police, il a fini par se plier.

Chantal Girard : Au Super C, j’ai même averti quelqu’un sur le plancher et rien n’a été fait.

Carole Bélanger : Moi aussi au Super C, deux semaines d’affilée, surtout le soir. [J’ai vu] deux personnes sans aucun masque et beaucoup de monde qui le portent sous le nez même presque sur le menton et aucun avertissement.

Sébastien Blais : Ce serait le fun que le monde ne le jette pas à terre. Ce serait encore mieux. Il y en a plein dans les parkings des commerces. […] Au Walmart, il y en avait beaucoup.

Mario Junior Pelletier : Personnellement, je suis arrivé au dépanneur sans mon masque et j’ai été servi pareil. À noter ici que je l’avais oublié à la maison. J’ai demandé si je pouvais et ils m’ont laissé aller.

Anick Bessette : Depuis que le port du masque est obligatoire, une majorité a oublié la distanciation. J’en ai même vu entrer dans un commerce et passer devant le désinfectant comme si de rien était…

Ève Picard : Je travaille en restauration et il n’y a jamais eu de problème. Souvent les gens l’oublient dans leur voiture et retournent le chercher.

Sandra Joly St-Cyr : Je travaille au Patrick Morin et je n’ai pas eu de trouble majeur en tant que tel. Juste de mentionner quelques fois que le masque doit être aussi sur le nez. Pour ceux qui trouvent cela désagréable, pensez à ceux qui travaillent de longs chiffres avec celui-ci. Ce n’est pas nous qui mènent après tout. Tout le monde a hâte que tout ça soit fini.

Marilyne Marcellin : Aucune idée. Depuis l’obligation, je ne vais plus dans aucun commerce, ni même l’épicerie. Je commande tout en ligne, livré à ma porte. Peut-être quand toute cette mascarade masquée stoppera j’y retournerai.

Michel Crevier : Moi, je n’ai eu aucune mauvaise expérience! Dieu merci! Tout le monde respecte cette obligeance même si on entend quelques fois des gens dirent qu’elles sont «tannées» !!! Mais aucun incident.

Valery Daunais : Je suis déçue de la compréhension des gens qui portent leur masque en dessous du nez ou en dessous du menton. Je trouve que les masques ne servent à rien vu que la majorité ne respecte pas les règlements. Surtout que pour ma part, je me force à bien faire par respect pour les autres.

Melanie Martin : Au Canadian Tire, un couple se promenait comme si de rien n’était, mais les employés ne les ont jamais avertis.

Monique Martel : Samedi dernier, une employée du traversier était en pause à l’intérieur assise et pitonnant son cell. Je lui ai demandé pourquoi elle ne portait pas son masque et elle m’a répondue que si ça ne faisait pas mon affaire d’aller m’asseoir plus loin.

image