14 octobre 2020
Le père d’Alain Dumas décède dans des circonstances nébuleuses
Par: Jean-Philippe Morin

Le Groupe Océan a repêché le corps de Jacques Dumas, près de la rue de la Reine à Sorel-Tracy, le 14 octobre. Photo gracieuseté

Un branle-bas de combat s’est organisé devant la Résidence Soleil Manoir Sorel lorsque Jacques Dumas a été porté disparu. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Jacques Dumas a été retrouvé sans vie le 14 octobre, à 16 h 30, dans la rivière Richelieu au centre-ville de Sorel-Tracy. Photo gracieuseté

Jacques Dumas, le père du conférencier, animateur, chanteur et humoriste Alain Dumas, qui était porté disparu depuis le mardi 13 octobre, a été retrouvé mort dans la rivière Richelieu le lendemain, en fin d’après-midi.

Publicité
Activer le son

À lire aussi:
« Mon père était un homme de famille » – Alain Dumas

L’homme de 84 ans avait été vu pour la dernière fois dans la résidence où il habite, la Résidence Soleil Manoir Sorel située sur la rue George, le 13 octobre. Il a finalement été repêché dans la rivière Richelieu par Groupe Océan de Sorel-Tracy, vers 16 h 30, près du 10, rue de la Reine au centre-ville de Sorel-Tracy.

Son décès a été constaté au centre hospitalier. Une autopsie sera pratiquée sur son corps. L’enquête de la Sûreté du Québec se poursuit afin de déterminer les causes et les circonstances de cet événement. Une enquête du coroner devrait également avoir lieu.

En début de journée, le 14 octobre, la directrice de la Résidence, Michèle Grondin, s’expliquait mal ce qui s’était passé. « C’est un mystère complet jusqu’à maintenant. Il a l’habitude de sortir en soirée et de revenir vers 21 h ou 22 h, mais il n’est pas revenu cette fois », indiquait-elle, mercredi matin.

Vers 16 h, une préposée aux bénéficiaires chargée de lui donner ses médicaments est allée cogner à sa porte, mais il n’était pas à son appartement. C’est à ce moment que la direction a commencé à se poser des questions.

« Une employée de la cuisine l’a vu vers 18 h, mais plus rien après. Quand on a vu en soirée qu’il ne revenait pas comme il en a l’habitude, on a appelé la police. On a une douzaine de caméras qui couvrent plusieurs sorties et on ne l’a pas vu sortir de midi à minuit. Si une sortie n’a pas de caméra, il doit peser sur un bouton pour sortir, donc on l’aurait su. L’hypothèse qu’on a, c’est qu’il a pu sortir en même temps que quelqu’un d’autre », avançait Mme Grondin.

Jacques Dumas n’a pas averti personne de sa sortie. « Il a laissé ses clés et ses cartes dans l’appartement. Il a l’habitude de prendre l’autobus pour se déplacer, mais sa carte d’autobus est restée ici. C’est difficile d’expliquer ce qui s’est passé. C’est un homme lucide qui est habitué de sortir… », indiquait Mme Grondin.

Difficile à expliquer

Son fils Alain Dumas est toujours sous le choc. Il lui a parlé pour une dernière fois quatre jours avant sa mort.

« Mon père se promenait beaucoup, il avait la bougeotte comme on dit! Il passait rarement une journée à la résidence. Il avait acheté son quad cet été et il se promenait en ville et prenait même l’autobus jusqu’à Longueuil. Maintenant, que s’est-il vraiment passé? A-t-il mis fin à ses jours ou est-il tombé? C’est dur à dire. Quand ma mère est décédée en 2007, il a fait une dépression, mais depuis les dernières années, son état était beaucoup mieux. Il a passé un très bel été. Quand je lui ai parlé il y a quatre jours, il avait un peu d’anxiété et sa médication a été changée. Qu’est-ce qui est arrivé après notre discussion dans les quatre jours suivants, on ne le sait pas. Mais tout le monde a fait du bon travail avec mon père et je tiens à les remercier, plus particulièrement les employés de la Résidence Soleil Manoir Sorel pour tout le bonheur apporté à mon père durant son séjour là-bas », conclut-il.

La famille d’Eddy Savoie, l’ensemble de l’équipe du Manoir Sorel, ainsi que tous les résidents ont tenu à offrir leurs condoléances à la famille Dumas. « Cela nous fait toujours énormément de peine de perdre un membre de notre grande famille, et d’autant plus lorsque nous avons eu la chance de partager 10 belles années à ses côtés », écrit-on dans un bref communiqué.

image