25 mars 2016
Le pédophile Peter Young reçoit une sentence de 7 ans et 5 mois
Par: Sarah-Eve Charland
Peter Young a reconnu sa culpabilité concernant l’ensemble des chefs d’accusation en matière de crimes sexuels. | Photo: TC Média - Archives

Peter Young a reconnu sa culpabilité concernant l’ensemble des chefs d’accusation en matière de crimes sexuels. | Photo: TC Média - Archives

« Je retiens que la responsabilité pénale excessivement importante demande une peine exemplaire », a tranché le juge Denys Noël en imposant une peine de 7 ans et 5 mois de prison au pédophile Peter Young, qui a sévi au cours des 39 dernières années sur 11 différentes victimes.

Publicité
Activer le son

La sentence est tombée le 23 mars dernier au palais de justice de Sorel-Tracy devant quelques victimes bouleversées. L’homme qui a reconnu sa culpabilité à 17 chefs d’accusation, dont contacts sexuels sur un enfant de moins de quatorze ans, agression sexuelle et atteinte à la pudeur, a écouté le discours du juge la tête baissée.

« Subjectivement, je considère la responsabilité de l’individu à un degré élevé. Dans certains cas, les crimes se retrouvent au bas de l’échelle, alors que dans d’autres cas, ils sont plus élevés […] Le crime d’enfant est un mode de vie pour l’accusé », a affirmé le juge.

« Selon un expert, Young a une déficience intellectuelle légère. Sa compréhension des crimes est superficielle. Il ne reconnaît pas sa responsabilité et ne présente aucun remords ni aucune empathie envers les victimes », ajoute le juge Noël.

Puisque l’accusé est détenu depuis le 9 mai 2013, le juge a comptabilisé 1,5 jour pour un jour de détention préventive. Il lui reste donc 3 ans à purger.

À la demande de l’avocate de la défense, Annie Francoeur, Young suivra également une thérapie durant sa détention. Le pédophile a été déclaré délinquant contrôlé et sera surveillé sur une période de 10 ans après son incarcération.

Une sentence bien reçue

La procureure de la Couronne, Marie-Josée Bergeron, avait plaidé pour une peine de 9 ans et demi de prison.

« Je suis satisfaite de la sentence, même si elle est légèrement en dessous de ce que j’avais présenté. Je suis surtout satisfaite que le juge l’ait déclaré délinquant contrôlé pour une période maximale, ce qui permettra une surveillance, donc une plus grande sécurité pour le public », commente-t-elle.

Du côté de la défense, l’avocate Annie Francoeur a refusé d’émettre des commentaires sur la sentence.

Des victimes soulagées

Des victimes et leur famille pourront enfin tourner la page. C’est le cas d’une sœur d’une des victimes présentes au palais de justice.

« Ce qui m’inquiétait, c’était de le voir près de ma famille. Je suis satisfaite de savoir qu’il purgera sa peine en prison. C’est important qu’il n’approche plus ma sœur. »

Cette dernière a dénoncé dès qu’elle a su ce pour quoi Peter Young a plaidé coupable. Elle était la première à le dénoncer. Depuis, 11 victimes ont porté plainte.

« J’ai fait ça pour aider ma sœur. J’étais soulagée quand les accusations ont déboulé. Si je n’avais pas appelé, combien de victimes auraient gardé le silence? »

image