24 novembre 2016
Le parc éolien entrerait en fonction avant Noël
Par: Louise Grégoire-Racicot
Ces éoliennes, situées à Yamaska, ont été érigées en premier. | Photo: TC Média -Pascal Cournoyer

Ces éoliennes, situées à Yamaska, ont été érigées en premier. | Photo: TC Média -Pascal Cournoyer

La douzième et dernière éolienne constituant le Parc éolien Pierre-De Saurel (PEPS) a été montée le 23 novembre dernier. Le projet devrait ainsi être livré d’ici Noël.

Cette manœuvre de Construction Sorel met fin à la phase d’érection des équipements destinés à produire de l’électricité au profit de la MRC de Pierre-De Saurel et de ses commettants.

Reste maintenant à compléter leurs installations électriques. Ce qui peut prendre une dizaine de jours, a dit le directeur général de PEPS, Frédéric Tremblay.

Il reconnaît ainsi ne pas être en mesure de livrer le parc comme désiré, le 1e décembre. « Mais il le sera avant Noël, puisque nous ne serons plus ennuyés par des intempéries, comme ce fut le cas au cours des derniers jours. Le travail restant s’exécute à l’intérieur. »

L’échéancier des derniers travaux sera déterminé dans les prochaines semaines, précise-t-il.

Rappelons que ce délai a été occasionné par l’écrasement d’une grue qu’un opérateur déplaçait vers le site d’érection de la dixième éolienne. L’incident est survenu le 27 octobre dernier. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et sécurité au travail (CNESST) n’a autorisé l’usage d’une nouvelle grue sur le chantier que le 14 novembre dernier. Lui reste encore à déterminer les raisons de cet effondrement.

Pas de pénalités supplémentaires

PEPS ne sera pas pénalisé pour ce délai, a précisé M. Tremblay, puisque l’amende imposée par Hydro-Québec de 492 000$ l’an dernier (pour un retard d’un an) en est une maximale pour un projet.

En adoptant son budget le 23 novembre dernier, la MRC a inscrit au chapitre des revenus 1 M$ à recevoir de l’opération du parc éolien.

M. Tremblay estime que PEPS pourra faire parvenir une première facture à Hydro-Québec six mois après le démarrage de la production.

image