16 décembre 2020
Le musicien Normand Perron lance un album compilation
Par: Katy Desrosiers

Normand Perron a lancé son cinquième album, Compilation 84, disponible en ligne. Photo Simon Ménard

L’auteur-compositeur-interprète Normand Perron a dévoilé dernièrement Compilation 84, regroupant une vingtaine de ses chansons parues depuis 1984. L’artiste a réédité certains titres, aux textes encore actuels, pour les faire découvrir ou redécouvrir au public.

Publicité
Activer le son

Normand Perron a participé au projet Le recycleur de talent de François Lavallée, qui a remporté en 2005 la médaille d’or aux Jeux de la Francophonie au Niger. Par la suite, il s’est embarqué dans une tournée en Europe. Dans la même période, il a lancé ses albums Dérive et Balbuzard. Cependant, il n’a pas eu la chance de les promouvoir comme il aurait voulu, bien que quelques titres ont joué dans des radios d’envergure en Europe. Toutefois, certains de ses titres parus dans les années 80 ont suscité plus d’engouement au Québec, en jouant entre autres à CHOM FM.

Après avoir lancé en 2019 son album de compositions originales Aléas, il a choisi cette année de mettre en valeur des chansons de son passé.

« J’ai réédité certains titres qui m’apparaissaient encore actuels. J’ai fait une sélection des musiques et des textes qui semblaient encore vivants. […] C’est quand même audacieux, il y a des tounes de 1984 », raconte-t-il.

Le musicien a créé une sélection assez variée. « C’est assez folk, mais il y a des trucs plus pop rock. Il y a des textes qui nous font voyager aussi parce que j’ai beaucoup voyagé. Il y a des trucs plus personnels puis des affaires plus drôles », ajoute-t-il.

Depuis une vingtaine d’années, Normand Perron a collaboré avec plusieurs musiciens de Sorel-Tracy pour ses chansons comme Serge Capistran, Benoît Paul-Hus et Pierre Niquette.

Le bénéfice des plateformes d’écoute

Bien que les plateformes d’écoute en ligne ne permettent pas bénéficier de gros montants en droits d’auteur, elles rendent possible la diffusion des chansons partout sur la planète. « J’ai eu des textos d’amis, des gens du sud de la France qui me disaient que c’était l’fun de pouvoir écouter mes chansons. Au moins, ça rejoint les gens et ça me permettra peut-être de retourner jouer là-bas quand on va déconfiner », explique-t-il.

Certaines chansons ont tout de même été envoyées aux stations de radio dans l’espoir qu’elles soient diffusées.

Compilation 84 de Normand Perron est entre autres disponible sur Spotify et Bandcamp.

image