18 janvier 2021
Tour d’horizon des nouvelles en lien avec la COVID-19 dans la région
Le Marquis de Tracy I en confinement complet
Par: Jean-Philippe Morin

Le Marquis de Tracy I fait face à une éclosion de COVID-19. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une éclosion de COVID-19 au troisième étage et des cas isolés aux premier et deuxième étages ont forcé la direction du Marquis de Tracy I à mettre la résidence privée pour aînés (RPA) en confinement complet par mesure de précaution.

Publicité
Activer le son

En date du 17 janvier, on comptait 23 cas parmi les résidents, dont six dans les 24 dernières heures. Ce nombre total correspond à environ 24 % de tous les résidents. La RPA soreloise est maintenant classée « sous haute surveillance » dans le tableau quotidien du gouvernement du Québec.

« Pour le moment, la situation est sous contrôle au niveau des cas de COVID. Toutes les familles qui ont un résident positif sont avisées, donc si vous n’avez pas de nouvelle, bonne nouvelle », a écrit la direction sur sa page Facebook, le 16 janvier.

« Nous évitons le plus possible de va-et-vient dans la résidence dans le but de protéger les résidents et les employés », ajoute-t-on.

Dans la résidence Marquis de Tracy II de l’autre côté de la rue, on ne comptait toujours qu’un seul cas en date du 17 janvier, mais aucun dans les 24 dernières heures.

Au Centre d’hébergement Élisabeth-Lafrance, en date du 17 janvier, on comptait 13 cas, dont aucun dans 24 dernières heures. Malheureusement, huit résidents sont décédés de la COVID-19.

Dans la région, le Réseau local de santé (RLS) Pierre-De Saurel a franchi le cap des 1000 cas totaux depuis le début de la pandémie, la semaine dernière. En date du 17 janvier, on comptait 1023 cas depuis mars 2020, dont 147 toujours actifs. Avec 285,7 cas actifs par 100 000 habitants, la région se place au troisième rang en Montérégie, derrière le RLS du Haut-Saint-Laurent (339,0) et du Suroît (288,4).

Vaccination débutée dans les RI et les RTF

Alors que la vaccination des résidents des CHSLD ainsi que des 12 000 employés de la santé est maintenant terminée en Montérégie, c’est maintenant au tour des résidents des ressources intermédiaires (RI) et de type familial (RTF) d’être vaccinés contre la COVID-19. Le vaccin est aussi offert aux employés du soutien à domicile auprès des personnes vulnérables et à des travailleurs de la santé œuvrant en première ligne.

Comme le gouvernement du Québec l’a annoncé en point de presse le 14 janvier, la deuxième dose sera offerte dans un délai de 42 à 90 jours maximum dans le but de vacciner très rapidement le plus de personnes vulnérables à la COVID-19.

Pour l’instant, le vaccin est donné depuis le 23 décembre dans un des deux sites offerts en Montérégie, soit Saint-Hyacinthe et Brossard. La semaine dernière, deux nouveaux sites se sont ajoutés, soit à Longueuil et Candiac. Selon le Sorel-Tracy Magazine, le Complexe 180, situé sur la rue Victoria près du Colisée Cardin, servira de centre de vaccination sous peu. L’information reste à être confirmée, mais le centre pourrait être opérationnel dans les prochains jours.

L’importance de se faire tester

La directrice de la Santé publique de la Montérégie, Julie Loslier, a tenu à réitérer son message à la population : « si vous avez des symptômes de la COVID, n’attendez pas. Faites-vous dépister », a-t-elle martelé dans un communiqué envoyé aux médias la semaine dernière.

« En vous isolant dès les premiers symptômes et en vous faisant tester rapidement, vous contribuerez à l’effort collectif que nous faisons afin de réduire la circulation de la COVID dans la communauté. Votre collaboration est cruciale et peut faire la différence dans le combat que nous menons actuellement contre ce virus », rappelle Mme Loslier.

Selon la Direction de la Santé publique (DSP), la grippe ne circule pas actuellement et la COVID est présente un peu partout dans la communauté. « Si votre enfant présente des symptômes comme de la toux, de la fièvre, de la diarrhée, des vomissements ou de la grande fatigue par exemple, gardez-le à la maison et faites-le tester », insiste la DSP.

Une clinique mobile de dépistage de la COVID-19 se tiendra le 20 janvier, à la salle Norambor (465, rue Chabot) à Contrecœur, de 10 h à 16 h. Il faut s’inscrire au cv19quebec.ca. Le dépistage est priorisé pour ceux ayant été en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19 ou ceux ayant un ou des symptômes.

image