15 août 2017
Le maire Jean-François Villiard tirera sa révérence en novembre
Par: Julie Lambert
Jean-François Villiard | Photo: TC Media – Archives/Pascal Cournoyer

Jean-François Villiard | Photo: TC Media – Archives/Pascal Cournoyer

Après 18 ans au conseil municipal , le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Jean-François Villiard, a décidé de ne pas se représenter à la tête de la municipalité lors du scrutin de novembre et de quitter la vie politique.

M. Villiard a fait son entrée à la mairie en 1999 alors qu’il a été élu conseiller. Il a assumé cette fonction jusqu’en 2013, année où il s’est présenté au poste de maire.
La décision n’a pas été facile à prendre, souligne-t-il. Après mûre réflexion, M. Villiard a décidé de laisser sa place. Si jamais des personnes souhaitent relever le défi et se faire une équipe, croit-il, ils auront le temps de se préparer avant les élections.
« La fonction de maire demande énormément de temps autant au niveau municipal que régional. Avec mon entreprise, je ne voulais pas négliger ni l’un ni l’autre. La santé est aussi à prendre en compte et je voulais que les gens sachent que je ne me représentais pas », confie-t-il.
Le maire est copropriétaire de l’entreprise Usinage 2 Rives, située sur le rang Sud à Sainte-Victoire-de-Sorel. En quittant la vie politique, il souhaite pouvoir s’impliquer davantage dans le développement de celle-ci.

Un mandat occupé
Selon le maire, les quatre dernières années ont passé très vite. Il dit avoir profité de chaque moment. « Si tu ne le fais pas, tu passes à côté de plein d’affaires », croit M. Villiard.
Le maire pense avoir beaucoup appris sur son métier, mais aussi au point de vue humain en faisant des rencontres dans le cadre de ses fonctions. Il a rencontré des maires et des responsables de ministères, mais il se souviendra surtout des citoyens .
« J’ai découvert des gens qui s’impliquaient, des gens de cœur, des bénévoles qui ne comptaient pas leurs heures. C’est ce qui m’a forcé à continuer tout au long de mes mandats : des gens fiers de ce que la municipalité est », affirme le maire.
Lui-même est très content d’avoir pu mener à terme divers dossiers (voir tableau) pour faire avancer la municipalité. En plus des différents investissements au niveau des infrastructures, il se félicite de la bonne santé de leur événement Sainte-Victoire en fête qui célèbre ses sept années d’existence en 2017.
« Des défis, il y en aura toujours. Quand je suis arrivé, il y en avait et alors que je quitte, il y en a encore. J’espère qu’il y aura une continuité pour Sainte-Victoire en fête. Il y a aussi beaucoup d’ententes possibles avec les autres municipalités. J’espère que mon successeur continuera à travailler avec l’ensemble des maires et qu’il aura une vision régionale », conclut-il.

Les principaux dossiers menés par le maire Jean-François Villiard

– Mise à niveau des infrastructures, ainsi que pavages de plusieurs rues et rangs;

– Amélioration de la rue du parc de maisons mobiles;

– Aménagement de la nouvelle rue Solange-Cournoyer;

– Inauguration du centre récréatif Lemay-Tellier;

– Implantation des premiers bacs bruns dans la MRC de Pierre-De Saurel;

– Implantation de la démarche Municipalité amie des aînées (MADA);

– Négociation d’une nouvelle entente pour les premiers répondants et le Service de sécurité incendie de Sorel-Tracy.

image