4 août 2020
Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, réagit à notre chroniqueuse Louise Grégoire-Racicot
Par: Katy Desrosiers

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, a réagi à la chronique réalisée par notre chroniqueuse Louise Grégoire-Racicot dans notre édition du mardi 28 juillet. Mme Grégoire-Racicot abordait la question des redevances du Parc éolien Pierre-De Saurel et expliquait sa vision concernant la gestion de celles-ci par le maire de la ville-centre.

Publicité
Activer le son

« Mme Grégoire-Racicot, je vous remercie à titre de maire de Sorel-Tracy pour votre intérêt soutenu sur les enjeux de notre communauté. Même si je ne partage pas toujours vos opinions, il est important, en démocratie, que toutes et tous puissent s’exprimer librement.

Dans votre récente chronique du 28 juillet, vous abordez l’importance des projets régionaux pour notre population. À titre de maire de Sorel-Tracy depuis bientôt 7 ans, j’ai démontré à maintes reprises et dans tous les dossiers mon engagement et mes actions au bénéfice de Sorel-Tracy et de la région.

Depuis la création du Parc éolien Pierre-De Saurel, les redevances – en fait les profits nets – ont chaque année été remises aux 12 municipalités participatives, faute de nouveaux projets régionaux à réaliser à la MRC. C’est dommage. À Sorel-Tracy, à titre de gestionnaires responsables de fonds publics, nous avons proposé plusieurs projets régionaux au bénéfice de la population de la MRC entière. Faute de consensus, aucun projet n’a été réalisé, ce qui prive notre population d’équipements importants.

Cette année, dans une vision régionale et au bénéfice de la population, nous utiliserons les redevances du parc éolien pour réaliser le projet de terrain de soccer synthétique pour nos jeunes. Nos athlètes et nos joueuses et joueurs amateurs veulent pouvoir profiter d’un terrain de soccer en gazon synthétique, car ces surfaces sont durables et permettent de maintenir des conditions de jeux optimales en tout temps. Un terrain de cette qualité permettra aussi la tenue d’événements sportifs de haut niveau à l’échelle provinciale et nationale.

Le terrain de soccer synthétique satisfait tous les critères administratifs de la MRC concernant les redevances du parc éolien. Cet équipement régional répond aussi à une demande importante des associations sportives qui le réclament depuis des années.

Dans une région comme la nôtre, l’implantation d’un tel projet doit être centrale pour en assurer et satisfaire l’achalandage d’un tel équipement. C’est pourquoi il doit être réalisé dans la ville-centre.

Il est vrai que sans l’implication de Sorel-Tracy, avec son poids économique et politique, la réalisation du Parc éolien PDS de 70 M$ n’aurait pu se faire. Cette participation est d’autant plus cruciale que Sorel-Tracy cautionne 70 % de la dette. Elle fait aussi en sorte que Sorel-Tracy assumera la majeure partie de son remboursement advenant de mauvaises années pour la production d’énergie éolienne. Cela dit, l’objectif du projet est que la région puisse en profiter. Mon intention, comme celle des membres du conseil municipal, est toujours de faire en sorte que les bénéfices de cet équipement public régional servent à améliorer l’offre et la qualité des services à la population de la région.

C’était notre intention de départ. C’est toujours l’intention actuelle. Mes intentions et ma passion de maire sont dévolues à la population de la ville de Sorel-Tracy et pour notre belle région. Ce sera toujours le cas. »

 

Serge Péloquin

Maire de la Ville de Sorel-Tracy

image