16 mars 2018
Le lancement du Relais pour la vie sous le coup de l’émotion à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Le comité organisateur (Photo: Jean-Philippe Morin)

Christian Lafrenière, qui a parti le projet Drums pour la vie, a livré une prestation sur la batterie d'Hugo St-Cyr lors du lancement. (Photo: Jean-Philippe Morin)

Lisette Massy, coprésidente d'honneur (Photo: Jean-Philippe Morin)

Kevin Arseneault, coprésident d'honneur (Photo: Jean-Philippe Morin)

Steve Gouin, porte-parole (Photo: Jean-Philippe Morin)

De nombreux témoignages émotifs ont donné le ton au lancement de la vaste campagne de collecte de fonds du 13e Relais pour la vie de Sorel-Tracy, le 15 mars à l’Espace Show. Le tout culminera en une marche nocturne de 12 heures le 2 juin prochain, au parc Regard-sur-le-Fleuve.

Le coprésident d’honneur pour une deuxième année de suite, Kevin Arseneault, s’implique depuis 12 ans dans cette cause afin d’amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer. Sa mère est décédée en 2009 à la suite d’un cinquième cancer en 18 ans.

« Le but est toujours de faire avancer la recherche. Ma mère en a beaucoup souffert; si on réussit au moins à ne pas faire souffrir ceux qui sont atteints du cancer grâce à la recherche, on aura gagné », a-t-il lancé, émotif.

Le porte-parole de la 13e édition, Steve Gouin, est un infirmier clinicien qui travaille en soins palliatifs depuis 15 ans dans la région. Au départ, il a hésité à accepter ce rôle en raison de son travail.

« Mais en y pensant, je côtoie les gens qui ont le cancer quotidiennement. Je comprends ce qu’ils vivent. La mission du Relais pour la vie, c’est l’éradication de la maladie, mais surtout d’augmenter la qualité de vie de ceux qui sont atteints du cancer. Ça, ça me rejoint énormément », a-t-il notamment dit à l’assistance.

Le député de Richelieu, Sylvain Rochon et la mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, ont également livré des discours s’inspirant de leur vécu. La mère et la grand-mère de M. Rochon sont décédées du cancer, tandis que la belle-mère de Mme Allaire a combattu un cancer du sein à l’âge de 40 ans avant de succomber une vingtaine d’années plus tard à un cancer des os.

En 12 ans, environ 1,2 M$ ont été amassés au Relais pour la vie de Sorel-Tracy. L’an dernier, le montant s’est élevé à 106 000$.

La musique au cœur de la 13e édition

L’autre coprésidente d’honneur est Lisette Massy, la mère du défunt comédien Hugo St-Cyr, décédé en septembre 2015 d’un cancer des os. Son fils aimait beaucoup la batterie, si bien que Mme Massy a décidé d’aider le Contrecœurois Christian Lafrenière à travers son projet Drums pour la vie/Drums for life, qui a pris naissance en janvier 2016.

Lors du lancement, M. Lafrenière a d’ailleurs offert une prestation à la batterie d’Hugo St-Cyr, sous les yeux de Mme Massy. Une vidéo a été présentée dans laquelle une quinzaine d’amis du projet ont gravi le Mont-Ham en Estrie, avec l’équipement de batterie sur les épaules, afin de jouer au sommet. Le vidéoclip de la chanson tournée au sommet sera présenté le 2 juin, au Relais pour la vie. Ce sera alors le début d’une vaste collecte de fonds à travers une tournée québécoise qui se terminera au Relais pour la vie 2019.

« Je suis une mère endeuillée, a d’abord mentionné Mme Massy. La passion de mon fils était la batterie. C’est pourquoi c’était naturel pour moi d’appuyer Christian Lafrenière dans son projet. »

Pour en connaître plus sur Drums pour la vie/Drums for life, c’est ici.

image