24 juin 2017
Le jeu libre dans la rue sera finalement permis
Par: Louise Grégoire-Racicot
Les enfants pourront désormais jouer dans la rue en toute légalité dès la révision des règlements actuels qui l’interdisent. | Photo: TC Média - Louise Grégoire-Racicot

Les enfants pourront désormais jouer dans la rue en toute légalité dès la révision des règlements actuels qui l’interdisent. | Photo: TC Média - Louise Grégoire-Racicot

Réunis en comité de travail, le 21 juin dernier, les maires ont décidé d’annuler le règlement interdisant aux jeunes de jouer dans la rue sur l’ensemble du territoire de la MRC De Pierre-De Saurel.

La table régionale devra ensuite adopter un autre règlement qui le permet partout, laissant toutefois à chaque municipalité les autres règles à déterminer sur son territoire.

L’approche est bien différente de celle que décrivait le préfet et maire de Saint-Robert dans l’édition du journal du 20 juin alors qu’il révélait, que jouer dans la rue ne serait pas toléré dans la MRC de Pierre-De Saurel.

« On harmonise le règlement sur l’ensemble du territoire tout en respectant l’autonomie des muncipalités et la façon d’occuper leur territoire, comme elles le souhaitent toutes », conclut M. Salvas.

Le sujet a suscité bien des commentaires de la part des citoyens sur les réseaux sociaux. Les maires ont rediscuté du sujet pour adopter une approche qui laisse, comme la loi 122 le permet,à chaque municipalité le soin de trancher cette question sur leur territoire.

D’ici à l’adoption du nouveau, vraisemblablement à l’automne, il appartiendra à la Sûreté du Québec de la MRC de Pierre De- Saurel (SQ) d’intervenir au besoin, a spécifié le préfet.

Sorel-Tracy acquiesce

Tous les maires n’étaient pas contre le jeu dans la rue. Celui de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, au contraire, croit qu’il est normal d’y jouer.

« Cela fait presque partie de nos moeurs que de pratiquer différents sports dans la rue. » Une tradition qu’il ne veut pas voir disparaître.

Mais voilà une pratique qui doit être paramétrée, rajoute-t-il, pour assurer la sécurité des enfants.

Il appartiendra à la Ville de déterminer les secteurs où il sera permis de jouer librement.

« Des parents pourront nous en proposer. On verra s’il est sécuritaire de le faire là où c’est demandé. Il est évident que le boulevard Fiset ou les artères avec une forte circulation d’automobiles ne feront pas partie des secteurs où le jeu sera autorisé », spécifie le maire.

Puis la Ville déterminera les heures où ce sera autorisé et la vitesse de circulation permise dans ces secteurs. Elle affichera aussi de façon claire les secteurs où le jeu libre est permis.

« À Sorel-Tracy, nous modifierons notre réglementation. Nous avons tous joué dans la rue étant plus jeune et je crois que si certaines conditions de sécurité sont mises en place, le tout peut se faire aussi sans perturber les relations de bon voisinage », a-t-il conclu.

image