22 août 2019
Conseil d'administration renouvelé
Le Groupe d’Entraide Sorel-Tracy a une nouvelle présidente
Par: Jean-Philippe Morin

Myriam Paquin est la présidente du c.a. du GEST. Photo gracieuseté

Le Groupe d’Entraide Sorel-Tracy, plus communément appelé GEST, compte plusieurs membres au sein de son conseil d’administration, dont une nouvelle présidente, Myriam Paquin.

Cette Soreloise est la directrice nationale de Capital-actions. Le conseil d’administration compte aussi sur Myriam Cournoyer (enseignante éducatrice en milieu scolaire et conseillère municipale de Sainte-Anne de Sorel), Stéphane Beaudoin (avocat), Dany Lefebvre (infirmière-propriétaire) et Samuel Brouillard (électricien).

« Je suis très fière et honorée de pouvoir m’impliquer au sein du GEST. C’est une cause tellement noble qui me tient à cœur et ô combien nécessaire dans notre région », a révélé Mme Paquin, par voie de communiqué.

Le GEST est un organisme communautaire ayant comme mission d’offrir du soutien ainsi que de l’aide alimentaire aux familles et individus fragilisés par les circonstances de la vie. Il favorise aussi la réinsertion sociale à l’emploi et la prise en charge des travaux compensatoires et communautaires. L’organisme est situé au 144, rue Dauplaise, à Sorel-Tracy.

« Notre directeur général Gil-Emil Laflamme fait un travail incroyable et coordonne d’une main de maître tous les services offerts au GEST ainsi que la gestion des trois employés et d’une centaine de bénévoles. C’est une grande fierté pour moi de m’impliquer avec un conseil d’administration multidisciplinaire et complémentaire, d’une direction générale, d’employés et de bénévoles avec autant de cœur », ajoute Mme Paquin, qui espère voir le GEST devenir l’organisme de référence dans le milieu communautaire.

Plusieurs activités y sont organisées, dont la Méga Fête du retour à l’école, les Ateliers cuisine parents/enfants, la guignolée et la distribution des paniers de Noël offrant ainsi de l’aide à des centaines de familles socioéconomiquement fragilisées dans la région.

Dans la dernière année, 344 personnes ont bénéficié du service d’aide alimentaire chaque semaine, alors que 19 530 collations ont été distribuées dans les écoles et services de garde de la région, pour une valeur marchande de plus de 810 000 $. Plus de 11 500 heures de bénévolat ont été effectuées.

Le GEST travaille toujours à l’implantation d’une épicerie communautaire près de Saint-Joseph-de-Sorel. L’organisme a déjà reçu une subvention pour mettre en place une cuisine A1 certifié MAPAQ, ce qui permettra de faire de la transformation alimentaire pour contrer le gaspillage alimentaire.

image