17 mai 2017
Le Festival de musique découvre de nouveaux musiciens lauréats
Par: Louise Grégoire-Racicot
Les lauréats accompagnés des donateurs des bourses et prix qui leur ont été remis. | Photo: Gracieuseté - Stéphane Martin

Les lauréats accompagnés des donateurs des bourses et prix qui leur ont été remis. | Photo: Gracieuseté - Stéphane Martin

Une cantatrice, Ève Dessurault, a remporté la grande finale Desjardins de la 15e édition du Festival-concours de musique Pierre-De Saurel, le 14 mai dernier.

Elle a séduit le jury en interprétant des pièces de Puccini et de Léhars.

C’est la première fois de l’histoire du Festival qu’une chanteuse d’opéra se distingue de la sorte, même si des musiciens de cette catégorie se sont inscrits à cette compétition relevée depuis trois ans.

La jeune femme de Saint-Bruno s’était classée troisième l’an dernier.

Jusqu’ici les violonistes et pianistes sont toujours sortis grands gagnants du Festival, reconnaît l’instigatrice du concours, Rachel Doyon, directrice générale de la Maison de la musique de Sorel-Tracy.

« Nous avons reçu cette année une nouvelle génération de musiciens », a-t-elle remarqué. De plus jeunes musiciens formés auprès de professeurs différents, poursuit-elle.

« Un signe certain qu’il y a une relève musicale fort intéressante qu’on remarque aussi à Sorel-Tracy alors que musiciens de la région étaient inscrits au Festival-concours. »

Un concours, a-t-elle répété plusieurs fois, qui jouit du support financier essentiel des gens d’affaires sorelois sans qui tout cela ne serait possible. Les lauréats se sont partagé quelque 30 000$ en prix et bourses.

Une relève prometteuse

Selon Mme Doyon, la jeunesse des inscrits explique le fait qu’il y a eu moins de finalistes cette année. Aucun par exemple parmi les instrumentistes à vents.

Souvent les grands gagnants en sont à leur deuxième ou troisième participation au concours, a-t-elle rappelé. C’est aussi le cas pour cette édition.

« Nous avons reçu cette année plusieurs jeunes musiciens qui en étaient à une première inscription à un festival-concours. Ils ont encore des apprentissages à peaufiner. Mais ils sont sur une très bonne voie », assure-t-elle.

« J’ai l’impression que ce faisant, le Festival vit un tournant. Nous devons repartir à la conquête des professeurs de musique pour qu’ils inscrivent leurs jeunes élèves. Et ils ne connaissent pas nécessairement le Festival. »

Elle applaudit cependant la présence de concurrents venus de Toronto et du Manitoba, elle dont l’équipe rêve que le Festival-concours devienne véritablement pancanadien.

« Malheureusement, notre concours est peu connu à l’extérieur du Québec, tout simplement parce que nous n’avons pas encore les moyens financiers de le faire. »

Des mélomanes présents

Si elle a fort apprécié la qualité des prestations données par les jeunes, elle a goûté avec plaisir la présence de plus de spectateurs à la compétition et aux galas.

Elle a notamment remarqué que les jeunes Sorelois participent bien au concours et ont des parents qui démontrent beaucoup d’intérêt à leur démarche.

Elle se dit plus certaine que jamais de redonner en même temps, à Sorel-Tracy, le goût de la musique classique.

Les lauréats

:

Nom

Âge

Discipline

1, Ève Dessureault

24 ans

Chant

2. Jonathan Nemtanu

25 ans

Piano

3. Éva Lesage

15 ans

Violon

4 Vladimir Soloniev

25 ans

Piano

5. Pascale-Brigitte Boilard

26 ans

Chant

6. Félix Dallaire

19 ans

Guitare

7. Abby Walsh

20 ans

Violon

8. Félix Marquis

23 ans

Piano

9 . Basil Vandervort Charbonneau

23 ans

Piano

10. Félicia Lévesque, Emmanuel Rigaud-Larose, Marie-Gabrielle Groleau, etSophie Arnold

Tous 17 ans

Musique de chambre

(flûte traversière)

image