11 août 2015
Le Dek Hockey gagne des adeptes à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin
Deux équipes s’affrontaient mercredi dernier, derrière le Bar 525 sur le boulevard Fiset. | TC Média - Pascal Cournoyer

Deux équipes s’affrontaient mercredi dernier, derrière le Bar 525 sur le boulevard Fiset. | TC Média - Pascal Cournoyer

La phénomène du Dek Hockey, communément appelé « hockey-balle », gagne en popularité. Même si des Sorelois participent de plus en plus à des ligues à l’extérieur de la région, l’engouement pour ce sport ne se dément pas.

Environ une centaine de joueurs répartis dans une dizaine d’équipes font le voyage Sorel-Tracy – Drummondville pour évoluer dans la ligue de Dek Hockey à Drummondville chaque semaine. D’autres vont dans des ligues à Boucherville ou Saint-Hyacinthe, alors que certains décident d’évoluer dans une ligue à Sorel-Tracy, derrière le Bar 525.

Benoît Guimond, entraîneur-chef d’une équipe soreloise à Drummondville, estime que l’accessibilité du sport le rend attrayant pour tous.

« Tout le monde peut jouer. À Drummondville, il y a différentes classes pour différents types de joueurs. Il y a même des joueurs de la LNH qui y évoluent l’été et il y a des ligues 12 mois par année. Tu n’as qu’à avoir une paire de souliers, des pads, des gants, un casque, un bâton… et du cardio! », lance-t-il.

David Richard joue aussi à Drummondville dans une équipe de Dek Hockey. Selon lui, l’organisation grandissante de « DekDrummond » incite des équipes de partout au Québec à y évoluer.

« Je connais des joueurs qui vont lâcher le hockey sur glace cette année pour s’inscrire dans la ligue d’hiver à Drummondville dans quelques mois. C’est complètement fou comme phénomène. Dans un tournoi provincial comme celui de Drummondville, il y a quelques joueurs professionnels qui y sont. Certains ne font que des tournois aussi. Les possibilités sont immenses », explique-t-il.

Et à Sorel-Tracy?

Le Festival de la gibelotte organise, depuis deux ans, un tournoi de hockey-balle qui gagne en popularité. Plusieurs équipes y sont inscrites et des joueurs de la LNH comme Marc-André Fleury et François Beauchemin moussent l’événement.

De plus, Nicolas Deguise tient depuis plus de 15 ans une ligue de Dek Hockey derrière le Bar 525 dans une patinoire extérieure sur l’asphalte. Depuis quelques années, il perd quelques hockeyeurs au profit de ligues extérieures en raison de la surface de Dek Hockey, privilégiée par plusieurs.

« On a déjà eu 25 ou 30 équipes dans le passé, mais maintenant, on a 5 équipes de roller-hockey et 4 en hockey-balle. Je songe à bâtir une patinoire avec une surface de Dek, mais ça coûte 75 000$. C’est un pensez-y bien », explique-t-il.

Malgré tout, M. Deguise reconnaît que le Dek Hockey gagne en popularité. Avec quatre équipes à Sorel-Tracy, le calibre est devenu beaucoup plus fort. Son souhait est d’ajouter des classes afin de permettre à monsieur et madame tout le monde d’y participer.

« Si des personnes veulent venir jouer l’an prochain dans différentes classes, ce serait super. On veut diversifier la ligue pour que tous puissent y jouer », conclut M. Deguise.

image