16 juin 2016
Le débat sur les pitbulls enflamme la politique municipale
Par: Sarah-Eve Charland
La possession des pitbulls est au centre des préoccupations des élus de la région.

La possession des pitbulls est au centre des préoccupations des élus de la région.

La mort suspecte de Christiane Vadnais à Montréal, qui serait due à des morsures d’un pitbull, a créé tout un remous dans la politique municipale. Alors que certaines municipalités ont déjà interdit la possession de cet animal, la Ville de Sorel-Tracy se penche sur la question.

À la suite de cet événement tragique, plusieurs Villes ont réagi au Québec, dont Brossard qui a annoncé l’adoption d’un nouveau règlement interdisant la possession de pitbull sur son territoire le 14 juin dernier.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a confirmé que les membres du conseil municipal ont discuté de l’élaboration d’un futur règlement, le 13 juin, sans envisager pour le moment l’interdiction des pitbulls dans la municipalité.

Néanmoins, avant toute chose, la Ville souhaite se documenter davantage pour que le règlement ne pénalise aucun citoyen, affirme-t-il.

« On ne peut pas pénaliser les bons propriétaires et ceux qui travaillent bien. On veut trouver la meilleure façon d’encadrer cet aspect pour la sécurité de nos enfants et de nos citoyens. Avant de nous prononcer, on va regarder toutes les sortes de règlements, car il y en a une grosse variété », mentionne le maire Péloquin.

Le règlement de la municipalité de Sainte-Julie leur plaît davantage, ajoute-t-il. Adopté le 9 juin dernier, un nouveau règlement oblige, à Sainte-Julie, les chiens de 20 kilogrammes (44 lbs) et plus à porter un licou. Ce dispositif s’ajoute à la laisse traditionnelle et permet au propriétaire de mieux contrôler son animal, car il recouvre le museau du chien, mais lui laisse un bon confort.

« C’est un modèle intéressant. Nous allons travailler avec les gens de l’urbanisme, les vétérinaires et les dresseurs afin de nous assurer de bien comprendre. Ce que nous voulons, c’est trouver la meilleure solution », conclut-il.

Déjà des règlements en place

Dans la MRC Pierre-De Saurel, cinq municipalités ont adopté un règlement visant à interdire certaines races de chiens, incluant les bull-terriers, Staffordshire bull-terrier ou les races hybrides comme les pitbulls (voir tableau).

À Saint-Ours, la question ne se pose plus. Les chiens dits « d’attaque » sont interdits depuis 2011. Le maire Sylvain Dupuis, qui était conseiller municipal à l’époque, en avait fait la proposition au conseil.

« Il y a presque eu un accident. Un chien, sans laisse, s’était mis à courir vers un enfant à vélo. L’animal avait presque snipé le jeune. Il n’y avait pas eu de morsure ni de blessure. Il y avait eu plus de peur que de mal, mais le conseil a décidé d’agir rapidement », se remémore-t-il.

« Nous n’en avons pas besoin à Saint-Ours. L’adoption de ce règlement n’a pas posé de problème. Le message est clair. Avec tout ce qui se passe dans l’actualité, nous sommes contents d’avoir ce règlement », conclut-il.

À Massueville, le conseil municipal avait pris la même décision après qu’un incident se soit produit à Sherbrooke il y a plus de vingt ans. « De la même façon qu’il y a un débat aujourd’hui, la municipalité a été amenée à se questionner », affirme le maire Denis Marion, qui n’était pas élu à cette époque.

Il a été impossible de savoir si les pitbulls ou autres races ont été à l’origine de blessure dans la région. Ni la Sûreté du Québec, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est ou la Direction de la santé publique ne détiennent des statistiques.

Avec la collaboration de Julie Lambert

À lire aussi:

Une propriétaire de pitbulls se porte à leur défense

Interdire les pitbulls n’est pas une bonne solution, disent des experts

Règlement sur l’interdiction de races de chien*
Races Yamaska Saint-Ours Saint-Aimé Massueville Saint-David
American pitbull-terrier X X X X X
American Staffordshire terrier X X X X X
Doberman X
English bull-terrier X X X X X
English mastiff X
Staffordshire bull-terrier X X X X
Rottweiler X
*Sorel-Tracy, Saint-Joseph-de-Sorel, Saint-Gérard-Majella, Saint-Robert, Saint-Roch-de-Richelieu, Sainte-Anne-de-Sorel et Sainte-Victoire-de-Sorel n’ont pas de règlement concernant l’interdiction de certaines races de chien sur leur territoire.
image