1 mai 2018
Zones industrialo-portuaires de Contrecœur-Varennes et de Sorel-Tracy
Le CTTÉI reçoit une aide gouvernementale pour réaliser une étude
Par: Jean-Philippe Morin

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, avait accueilli positivement la nouvelle du ministre Jean d'Amour, en avril 2016, à l'effet que Sorel-Tracy était l'une des zones industrialo-portuaires du Québec. (Photo: archives)

Le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 15 216$ au Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI). Ce montant appuiera la réalisation, au coût de 21 738$, d’une étude visant entre autres à déterminer les synergies industrielles potentielles entre les zones industrialo-portuaires (ZIP) de Contrecœur-Varennes et de Sorel-Tracy.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour, en a fait l’annonce le 1er mai.

Les synergies industrielles consistent en des échanges de matières résiduelles, d’eau, d’énergie et de ressources matérielles et immatérielles. Elles s’inscrivent dans les concepts de symbiose industrielle (réseau local d’entreprises maillées entre elles sur la base de ces échanges) et d’économie circulaire Dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, le gouvernement accorde une somme maximale de 125 000$ pour soutenir l’élaboration des plans de développement relatifs à chacune des ZIP du Québec. L’étude annoncée fait partie du plan de développement des ZIP de Contrecœur-Varennes et de Sorel-Tracy.

« Les ZIP du Québec ont le potentiel de participer activement à l’essor d’une économie verte et durable dans chacune des régions où elles évoluent, y compris ici, en Montérégie. Avec l’appui du CTTÉI, les ZIP de Contrecœur-Varennes et de Sorel-Tracy maximiseront leurs ressources et leurs expertises au profit de l’économie régionale et maritime », a déclaré Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes.

« La réalisation de cette étude représente une étape importante dans le développement des ZIP de Contrecœur-Varennes et de Sorel-Tracy. En plus d’être un outil stratégique pour les intervenants industriels et portuaires de la région, elle jouera un rôle déterminant dans l’établissement d’un réseau capable d’attirer des projets d’investissement majeurs au sein des ZIP de la Montérégie », a ajouté Lucie Charlebois, ministre responsable de la Montérégie.

Le CTTEI a pour mission d’accroître la performance des entreprises et des collectivités par la recherche et le développement d’approches et de technologies novatrices en écologie industrielle.

Mises sur pied dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, les ZIP sont des espaces délimités servant à des fins industrielles et situés à proximité de services portuaires ainsi que d’infrastructures routières et ferroviaires.

image