21 juin 2019
Affilié au Cégep de Sorel-Tracy
Le CTTÉI désigné comme chaire de recherche en écologie industrielle et territoriale
Par: Katy Desrosiers
La directrice du CTTÉI, Claude Maheux-Picard. 
Photo gracieuseté

La directrice du CTTÉI, Claude Maheux-Picard. Photo gracieuseté

Le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) du Cégep de Sorel-Tracy a vu son projet de Chaire de recherche collégiale sur l’écologie industrielle et territoriale accepté par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Le projet sur la gestion des matières résiduelles profitera d’un financement de 500 000 $ sur 5 ans.

Une équipe de professeurs-chercheurs sous la supervision de Julien Beaulieu, chercheur au CTTÉI et titulaire de la chaire, se penchera sur des solutions innovantes et concrètes aux enjeux actuels de gestions des matières résiduelles vécues par les municipalités, organisations et entreprises.

Pendant cette période, ces spécialistes en ingénierie, informatique, économie et sciences sociales qui collaborent au projet, aideront à développer des outils pour mieux mesurer les retombées de projets de symbiose industrielle et travailleront à aiguiller les acteurs industriels et territoriaux dans leurs décisions de gestion des ressources.

Les trois thèmes centraux du projet seront l’étude du métabolisme industriel, l’émergence de synergies industrielles et le métabolisme territorial.

« Les thématiques étudiées par la Chaire seront validées en continu, à la manière des laboratoires vivants, par les membres de la communauté Synergie Québec. Cette communauté travaille actuellement au déploiement de pas moins de 24 projets de symbiose industrielle dans toute la province. Les entreprises partenaires bénéficieront également d’un accompagnement personnalisé tout au long des cinq années du projet », explique la directrice générale du CTTÉI, Claude Maheux-Picard.

La directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Fabienne Desroches, affirme que ce projet permettra à l’équipe de chercheurs de poursuivre leurs travaux sur cette thématique d’actualité et que le caractère multidisciplinaire est caractéristique des projets du CTTÉI.

image