21 novembre 2017
Le conseiller Patrick Péloquin s’oppose à la construction de mini-entrepôts
Par: Sarah-Eve Charland
Patrick Péloquin |  © Pascal Cournoyer

Patrick Péloquin | © Pascal Cournoyer

Le conseiller municipal de Sorel-Tracy, Patrick Péloquin, s’est opposé à un projet de construction de mini-entrepôts qui devrait voir le jour sur un terrain en face du parc régional des Grèves.

La vente d’un terrain situé sur la rue Industrielle a été autorisée par les membres du conseil de Ville le 20 novembre. L’entrepreneur Éric Millette en a fait l’acquisition au coût de 52 500$.

Patrick Péloquin a demandé le vote au moment d’adopter la vente de terrain et la modification du zonage pour permettre la construction de mini-entrepôts dans ce secteur. Sept conseillers ont voté en faveur de ces décisions et le conseiller du district des Patriotes a été le seul à s’y opposer.

Le conseiller a dénoncé la décision du conseil de Ville qui contredit la recommandation du comité consultatif d’urbanisme.

« Est-ce que je suis contre un projet d’entrepôt? Pas nécessairement, mais il y aurait peut-être un autre endroit dans la Ville plus approprié que d’aller couper un boisé face au parc régional des Grèves », mentionne M. Péloquin.

Le règlement adopté met en place une consultation référendaire au sujet du changement de zonage. Les personnes habiles à voter pourront s’inscrire au registre pour demander un référendum. « Évidemment, les utilisateurs du parc ne pourront pas signer le registre », mentionne-t-il.

Le propriétaire s’est engagé à compléter la construction dans un délai de 18 mois. L’entente exige la conservation d’une bande boisée d’une dizaine de mètres.

Le maire Serge Péloquin a défendu la décision du conseil. « Une bande boisée sera maintenue. […] Ce n’est pas une entreprise polluante qui fera du bruit et des odeurs. Pour ces raisons, on favorise le développement économique fait de façon responsable en respectant l’environnement du milieu. »

image