19 décembre 2018
Grâce à la création de deux taux de taxes séparés
Le compte de taxes résidentielles diminue de 12 % à Saint-Aimé
Par: Katy Desrosiers

Le maire de Saint-Aimé, Denis Benoit Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le budget 2019 de la Municipalité de Saint-Aimé, adopté le 6 décembre, se chiffre à 1 191 655 $, une hausse de 257 530 $. Malgré la hausse de la valeur de la maison moyenne qui est passée de 132 427 $ à 162 264 $, les citoyens vivant en milieu résidentiel verront leur compte de taxes diminuer.

Publicité
Activer le son

Cette année, pour la première fois, le régime d’impôt foncier à taux variés a été appliqué, pour créer un taux de base pour le secteur résidentiel et commercial, et un autre taux pour le secteur agricole. Ainsi, la maison moyenne recevra cette année un compte de 838,09 $, comparativement à 960,76 $ l’an passé, une baisse de 12 %.

Le taux de base pour le secteur résidentiel est de 0,5165 $/100 $ d’évaluation, et pour le secteur agricole, il est de 0,3444 $/100 $ d’évaluation. L’an dernier, le taux de taxes foncières générales, autant pour le secteur résidentiel qu’agricole, était fixé à 0,7255 $/100 $ d’évaluation.

Même si le taux pour les agriculteurs est plus bas, ils subiront une hausse de leur compte de taxes en raison de l’augmentation de plus de 200 % de leurs terres.

Le maire de Saint-Aimé, Denis Benoit, explique pourquoi la Municipalité a décidé de créer deux taux de taxes différents. « C’était la manière de diminuer un peu l’impact pour les agriculteurs, car si on avait laissé le taux tel quel, l’impact de l’augmentation de plus de 200 % aurait été encore plus élevé sur leur compte de taxes », souligne-t-il.

Le nouveau rôle triennal 2019-2021 affiche aussi, selon la municipalité, une importante hausse des évaluations foncières de132 565 910$. Quant à l’évaluation agricole, elle a connu une hausse de 126 306 700$.

Pour 2019, les projets qui seront entrepris, selon les subventions reçues, seront des travaux d’asphaltage et la réparation de ponceaux.

image