11 janvier 2016
« Le Club est sur la bonne voie pour s’en sortir » – Sylvain Salvas
Par: Sarah-Eve Charland
Le Club des Neiges Sorel-Tracy a mis en place des mesures pour diminuer les inconvénients causés par le passage des motoneigistes sur la rue Avelin-Péloquin à Sainte-Anne-de-Sorel. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le Club des Neiges Sorel-Tracy a mis en place des mesures pour diminuer les inconvénients causés par le passage des motoneigistes sur la rue Avelin-Péloquin à Sainte-Anne-de-Sorel. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Un bel avenir se présente au Club des Neiges Sorel-Tracy qui a connu une année bien difficile en 2015, affirme le nouveau président, Sylvain Salvas. Alors que le Club croulait sous les dettes, les membres se sont relevé les manches afin de trouver des solutions pour diminuer les dépenses.

La construction d’un garage et plusieurs dépenses s’y rattachant ont mis la situation financière du Club des Neiges Sorel-Tracy en péril l’année dernière. Le nouveau président, élu en novembre 2015, a mis une meilleure gestion des dépenses au sommet de ses priorités.

« Il y a eu un mouvement de solidarité au sein du Club. Grâce à des bénévoles, on a pu payer une partie des dettes. Ma mission est de contrôler les dépenses et d’assurer une transparence. En ayant une meilleure gestion des dépenses, on va pouvoir s’en sortir », croit-il.

Il espère se dégager des dettes d’ici deux ans. En plus d’avoir mis en vente le garage situé sur le boulevard Fiset, ainsi que deux terrains appartenant à l’organisme, plusieurs tâches effectuées par le passé par de la main-d’œuvre payée seront maintenant réalisées par des bénévoles.

Le Club a obtenu une subvention de Développement Économique Canada et de la Fédération des motoneigistes du Québec en collaboration avec le ministère des Transports du Québec pour acheter une surfaceuse, garantie sur cinq ans.

L’organisme possédait une vieille surfaceuse qui leur causait quelques maux de tête. L’année dernière, il a dû dépenser près de 20 000$ en réparations. Grâce à la vente de cette machine et l’économie sur les coûts de réparation, M. Salvas espère récupérer des sous au cours des prochaines années.

« Plusieurs membres ont mis la main à la pâte dans le même objectif qui est d’assurer la qualité des sentiers », affirme M. Salvas.

Même si la neige a tardé à arriver, M. Salvas croit que l’hiver 2016 sera une belle saison. La saison a commencé il y a quelques semaines.

En prévente, le Club a vendu près de 630 cartes de membres, un chiffre semblable à l’année dernière à pareille date. « On a eu une première bordée de neige et on a vendu encore des cartes. Ça va bien de ce côté-là. »

Des ententes conclues sur les droits de passage des motoneigistes

La mise en place de mesures concernant le passage des motoneigistes sur la rue Avelin-Péloquin à Sainte-Anne-de-Sorel permettrait de réduire considérablement la problématique soulevée par des citoyens du secteur l’année dernière, croit le président du Club des Neiges Sorel-Tracy, Sylvain Salvas.

Certains citoyens ont déposé une pétition à la municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel en mars 2015 déplorant que les motoneigistes circulent à haute vitesse. Le conseil municipal et le Club des Neiges Sorel-Tracy se sont réunis afin de trouver une solution.

L’entente concernant le droit de passage sur cette rue, qui devait se terminer en 2015, a été renouvelée sous certaines conditions. Les motoneigistes pourront circuler entre 8h et 23h tous les jours de la semaine. De plus, le Club a tracé le parcours, qui précède l’arrivée sur la rue Avelin-Péloquin, en courbe afin d’obliger les conducteurs à ralentir.

« Ce dossier était crucial pour la Fédération des motoneigistes du Québec. Il s’agit du seul passage pour se rendre au traversier. C’est aussi le seul traversier qui permet de traverser le fleuve à selle sur les motoneiges. On a travaillé en collaboration avec la municipalité et les citoyens afin de trouver la meilleure solution », affirme M. Salvas.

Entre le 1er décembre 2014 et le 18 février 2015, près de 1020 motoneigistes ont utilisé le traversier de Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola, selon les données recueillies de l’organisme. De ce nombre, 580 ont fait un aller-retour.

Un nouveau règlement

Une résolution a été adoptée à l’unanimité le 2 novembre 2015 par le conseil municipal. « Après des discussions avec l’organisme, le conseil a donné l’autorisation par le biais d’une résolution. Il s’agit d’un règlement permanent », explique le directeur général de la municipalité, Maxime Dauplaise.

Les agents de surveillance de sentiers du Club des Neiges Sorel-Tracy et la Sûreté du Québec auront la responsabilité de faire respecter le règlement. Des amendes entre 150$ et 300$ pourront être remises aux conducteurs fautifs.

« On veut sensibiliser les motoneigistes au respect des règlements et des citoyens, ce qui avait peut-être été délaissé dans le passé », croit M. Salvas.

Le Club des Neiges Sorel-Tracy a aussi obtenu l’autorisation de passage sur le terrain de la nouvelle prison de Sorel-Tracy. L’autorisation avait été levée l’année dernière lorsque la construction avait débuté.

image