15 septembre 2021
Le Club de curling Aurèle-Racine se prépare pour une saison normale
Par: Jean-Philippe Morin

Le nouveau coordonnateur du Club de curling Aurèle-Racine, Pier-Olivier Blain, est enthousiaste face à la nouvelle saison qui s’amorce le 16 septembre avec les inscriptions. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Malgré la pandémie, la mise en place du passeport vaccinal et le maintien de certaines mesures de distanciation, le curling est l’un des sports qui risque le moins d’écoper cet automne avec la reprise des activités. Le Club Aurèle-Racine de Sorel-Tracy ouvre ses inscriptions le 16 septembre et les membres sont optimistes pour la saison à venir.

Publicité
Activer le son

« Les parties seront identiques à il y a deux ans, c’est-à-dire à deux balayeurs sur la pierre au lieu d’un. Le port du masque est obligatoire pour les déplacements dans le bâtiment, mais sur la glace, on peut l’enlever quand on joue, puisque les contacts entre les personnes sont de moins de 15 minutes. On garde toutefois une distanciation entre les joueurs le plus possible », expose le nouveau coordonnateur du Club de curling Aurèle-Racine, Pier-Olivier Blain.

C’est dans cette optique que M. Blain espère voir le membership augmenter, lui qui ouvre les inscriptions le 16 septembre, dès 19 h, au Club, situé à la place des Loisirs dans le secteur Tracy. L’assemblée générale annuelle s’y tiendra le même soir.

« Je reçois plusieurs appels de membres qui ont hâte, mais aussi de gens qui veulent devenir de nouveaux membres. J’en ai plusieurs qui veulent s’initier au sport, c’est positif », indique le coordonnateur, qui espère voir les cinq soirs de la semaine occupés par des ligues.

Attirer plus de joueurs

Coordonnateur depuis juin, Pier-Olivier Blain était auparavant président du conseil d’administration du Club. Lorsqu’il a vu que le poste se libérait, il a appliqué, puis a remis sa démission de la présidence pour se consacrer à temps plein au développement du curling dans la région.

« Je veux inviter les gens à venir l’essayer, nous serons là pour vous aider. Je veux vraiment créer un engouement à travers la ville. C’est encore méconnu comme sport et on a un des plus beaux centres de curling au Québec. On aura d’ailleurs plusieurs tournois les fins de semaine pour que les gens viennent voir s’ils aiment ça », souligne M. Blain, qui en fait son cheval de bataille.

« J’en connais beaucoup qui regardent le Brier ou qui écoutent le curling pendant les Jeux olympiques, en plus qu’on est présentement dans une année olympique. Pourtant, ils n’ont souvent jamais essayé de jouer. Mon but premier est de faire connaître le potentiel de notre club parce qu’il n’est pas encore vraiment exploité », réitère M. Blain.

Pour ce faire, il a d’ailleurs plusieurs projets en tête, comme s’associer avec des écoles de la région ou le cégep pour initier des jeunes au curling dans le cadre de leurs cours d’éducation physique.

Exploiter la salle

Avec la grande salle qui est peu occupée lors des week-ends, les possibilités sont grandes et M. Blain compte bien dynamiser l’endroit.

« Le curling demeure l’élément le plus important de notre club, mais si on peut combler nos plages horaires vides avec des événements, on va le faire. On a entre autres comme idée d’amener des soirées thématiques de jeux de société ou de quiz. Rien n’empêche qu’on peut jumeler curling et jeux de société, par exemple », lance le coordonnateur.

Pour connaître les détails des inscriptions, il faut se rendre au curlingaureleracine.net ou sur la page Facebook du Club Aurèle-Racine de Sorel-Tracy.

image