28 avril 2015
Le citoyen le plus taxé de la région se trouve à …
Par: Julie Lambert

Si l’emploi et la qualité de vie sont les principales raisons choisies par les citoyens pour s’établir dans une municipalité, les taxes jouent aussi un grand rôle. Dans la région, Sainte-Anne-de-Sorel arrive en tête du palmarès où les citoyens sont le plus taxés dans la région alors que Saint-Joseph-de-Sorel ferme la marche.

Publicité
Activer le son

Pour résider à Sainte-Anne-de-Sorel, la contribution totale du travailleur moyen qui est propriétaire d’une maison moyenne s’élève à 9 790,38$. Le maire de la municipalité, Michel Péloquin, se dit conscient que les taxes municipales sont élevées sans toutefois attribuer cela à un seul facteur.

« Nous avons réduit les dépenses depuis deux ans pour ne pas augmenter les taxes. Nous ne sommes pas plus taxés que des municipalités semblables ou avec la même population. Je pense que c’est surtout une question de contrôle des dépenses », souligne-t-il.

Du côté de la municipalité de Sorel-Tracy, les citoyens moyens paient environ 8 039,35$. Cela la place en deuxième position du palmarès.

Une situation tout à fait normale, croit son maire, Serge Péloquin, puisqu’elle est la ville-centre et qu’elle assume une bonne part de la facture des infrastructures utilisées par l’ensemble des citoyens de la MRC de Pierre-De Saurel.

« On donne tous ces services pour augmenter la qualité de vie de nos citoyens, mais il y a un prix rattaché à ça. On discute actuellement avec les autres municipalités de la MRC afin de voir comment nous pourrions nous partager un peu la facture. Nous avons la volonté d’offrir plus pour attirer les gens, mais il faut mettre le prix dessus », mentionne M. Péloquin.

Le maire de Saint-Roch-de-Richelieu et préfet de la MRC, Claude Pothier, pense quant à lui que c’est un véritable tour de force de décider entre le développement de services ou le maintien du taux de taxes.

L’aide gouvernementale a également diminué et les normes à respecter sont de plus en plus élevées pour les services municipaux comme les eaux usées.

« Pour attirer de nouvelles familles, on doit offrir plus de services. Il faut beaucoup d’ingéniosité depuis des années pour maintenir les services sans toucher au compte de taxes. Les gens sont sollicités de toute part. On y va donc par petit bout. Des fois, on s’arrache les cheveux sur la tête pour essayer de développer sans toucher les citoyens. »

La municipalité la moins taxée de la région est Saint-Joseph-de-Sorel avec une contribution totale du citoyen moyen de 3 753,90$. Son maire, Olivar Gravel, souligne que les revenus des entreprises sont d’une grande aide.

Néanmoins, les projets initiés à Saint-Joseph restent modestes, mentionne-t-il, puisque les coûts pour les infrastructures et les services municipaux sont de plus en plus onéreux.

« Nous faisons attention et on base nos choix sur ce que nous sommes en mesure de réaliser sans que cela soit trop dispendieux. Nous sommes chanceux, nous avons des revenus. Nous mettons beaucoup d’efforts dans l’embellissement de la municipalité et aussi dans les services aux familles afin que les gens soient fiers de résider ici », conclut M. Gravel.

Un allègement fiscal attractif pour les entreprises

L’allègement fiscal a un impact sur le choix de l’endroit où une entreprise souhaite s’implanter, mais fait partie d’un ensemble de facteurs à considérer, affirment les intervenants économiques de la région.

Une entreprise ne choisira pas une ville plutôt qu’une autre uniquement pour son taux de taxes, précise le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy, Marcel Robert.

« Les entreprises ne recherchent pas que ça. Ce n’est pas la seule façon d’attirer une entreprise. Elles vont regarder les avantages dans son ensemble », mentionne-t-il.

La directrice générale du Centre local de développement (CLD) Pierre-De Saurel, Josée Plamondon, abonde dans le même sens, malgré que l’organisme promeuve le congé fiscal auprès des entreprises.

« C’est un incitatif que la Ville de Sorel-Tracy a mis en place. Les entreprises vont le demander, mais ce n’est pas un enjeu. Je n’ai jamais entendu une entreprise refuser de s’installer à cause du taux de taxes. C’est plutôt un ensemble de facteurs qu’elles vont considérer. »

Un congé fiscal s’applique à Sorel-Tracy auprès des nouvelles entreprises qui ont une vocation dans le développement durable.

La proximité des centres métropolitains, les centres de transbordement, l’accès aux services et le prix du terrain vont également influencer le choix des entreprises. M. Robert souligne que l’identité d’une région peut être très attractive.

« La Technopole en écologie industrielle constitue une force d’attraction. De plus en plus, les entreprises tendent vers les pôles d’attraction. La grande difficulté pour une ville est de se donner une identité propre », croit-il.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, ajoute que la Ville travaille dans ce sens. « Il y a beaucoup de compétitions entre les villes pour attirer les entreprises. Il y a plein de facteurs qui peuvent nous permettre de les attirer, dont la qualité de vie et l’aspect économique. Au cours des dernières années, nous avons mis en place des congés de taxes et doté nos terrains d’infrastructures d’accueil pour augmenter notre attraction. »

En collaboration avec Sarah-Eve Charland

Palmarès des municipalités où les résidents sont les plus taxés dans la région

Municipalité

Revenu moyen

Revenu moyen après impôts

Valeur moyenne des logements

Taxes municipales

Taxe scolaire

% restant dans les poches

Contribution totale

Rang dans la région

Rang au Québec sur 1029 villes

Sainte-Anne-de-Sorel

37 249$

30 576$

195 178$

2 434,26$

683,12$

73,72%

9 790,38$

1

116

Sorel-Tracy

32 785 $

27 719$

170 510$

2 376,57$

596,79$

75,48%

8 039,35$

2

234

Saint-Ours

35 337$

29 715$

213 917$

1 629,41$

748,71$

77,36%

8 000,12$

3

240

Saint-Roch-de-Richelieu

32 641$

27 667$

205 399$

2 051,53

718,90$

76,27%

7 744,42$

4

278

Contrecœur

34 366$

29 062$

206 766$

1 838,98$

419,94$

77,99%

7 562,92$

5

301

Sainte-Victoire-de-Sorel

32 104$

27 527$

185 066$

1 727,96$

647,73$

78,34%

6 952,69$

6

407

Saint-Robert

31 690$

27 254$

166 715$

1 845,87$

583,50$

78,34%

6 865,37$

7

428

Yamaska

30 316$

26 006$

156 511$

1 922,27$

547,79$

77,64%

6 780,06$

8

445

Saint-Aimé

29 715$

25 291$

173 230$

1 403,34$

606,31$

78,35%

6 433,64$

9

513

Massueville

27 413$

24 199$

137 100$

2 450,11$

479,85$

77,59%

6 143,96$

10

569

Pierreville

25 689$

22 759$

127 408$

1 658,98$

445,93$

80,40%

5 034,91$

11

799

Saint-David

25 023$

22 639$

142 959$

1 338,38$

500,36$

83,12%

4 222,74$

12

937

Saint-Gérard-Majella

21 006$

18 579$

145 881$

1 012,56$

510,58$

81,20%

3 950,14$

13

960

Saint-Joseph-de-Sorel

22 727$

20 669$

108 226$

1 317,11$

378,79$

83,48%

3 753,90$

14

978

image