7 septembre 2019
Inauguration du local électoral de Pierre-André Émond
Le chef du Parti conservateur du Canada Andrew Scheer de passage dans la région
Par: Katy Desrosiers
Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, avec le candidat dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Pierre-André Émond. 
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, avec le candidat dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Pierre-André Émond. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Andrew Scheer, était de passage à Sorel-Tracy lors de l’inauguration du local électoral du candidat conservateur dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Pierre-André Émond. M. Scheer est confiant que M. Émond pourrait déloger le député actuel bloquiste Louis Plamondon.

« Il va ébranler cette forteresse (du Bloc Québécois dans la région). 35 ans c’est longtemps. Je pense que j’avais six ans quand le député actuel a été élu pour la première fois et c’est le temps d’une nouvelle voix, quelqu’un qui a l’opportunité de faire partie du gouvernement, qui peut représenter cette région dans un gouvernement pour assurer que les enjeux d’ici sont adressés », a affirmé le chef du parti.

Lors de son discours, le chef a présenté quelques points du programme du parti. « On a déjà pris des engagements […] comme un rapport d’impôt unique pour tous les Québécois et Québécoises, on va annuler la TPS sur toutes les factures d’Hydro, on va réduire l’impôt sur les prestations de maternité et une fois pour toutes, parce que c’est 2019, on va mettre fin au déversement d’eaux usées dans nos cours d’eau et dans nos fleuves », a déclaré M. Scheer.

De son côté, Pierre-André Émond a déjà commencé le travail sur le terrain, à quelques jours du déclenchement officiel des élections. Il souligne que la réponse des gens est excellente. Il croit que le comté a besoin de changement et d’un député du côté du gouvernement au pouvoir.

Andrew Scheer l’a décrit comme un homme très impliqué dans sa région et a ajouté que ses différentes expériences feraient de lui un député exceptionnel.

Une soixantaine de personnes s’étaient déplacées pour accueillir le chef au local du candidat, situé au 52, rue du Roi.

image