28 novembre 2019
Participant de la mouture 2019 de La Voix
Le chanteur Éric Bernier lancera trois EP dans les prochains mois
Par: Katy Desrosiers

Le premier EP d'Éric Bernier sera disponible sur les plateformes numériques le 17 janvier. Photo Chloé McNeil

Éric Bernier a été participant lors de la dernière édition de La Voix. Photo Chloé McNeil

Le chanteur contrecœurois Éric Bernier, que le grand public a pu découvrir à La Voix en 2019, lancera lors d’un événement exclusif, le 29 novembre, le premier de trois mini-albums (EP). En formule 5 à 7 à la Maison Lenoblet-du-Plessis de Contrecœur, les spectateurs pourront aussi assister à une prestation de l’artiste.

Le premier EP sera disponible pour tous sur les plateformes numériques le 17 janvier. Il comportera des relectures de chansons qu’il a déjà interprétées comme Pourquoi tu veux de Dan Bigras.

Le deuxième EP, qui devrait paraître en mars 2020, comprendra des relectures anglophones.

Le dernier, qui sera présenté en juin 2020, regroupera les chansons des deux premiers, auxquelles seront ajoutées quatre compositions originales.

Il assure que toutes ont été retravaillées pour offrir des versions inédites. « Au 30 juin, on veut avoir mis trois albums sur le marché, ce qui correspond à la fin de La Voix. On s’était donné un an », explique-t-il.

Éric Bernier souligne que le mot d’ordre pour le son est symphonique. « On travaille beaucoup piano et cordes. […] On va faire du pop classique pratiquement. Pas trop classique, je ne veux pas faire peur aux gens. Mais c’est très symphonique avec des violons et un orchestre », explique le chanteur, qui a collaboré avec des artistes et des gens de l’industrie.

En autoproduction

Après avoir reçu plusieurs recommandations, l’artiste a choisi de s’autoproduire. Au départ, il souhaitait faire un seul album, mais les coûts auraient pu monter jusqu’à 40 000 $. En ce moment, il s’en tire à près de 6000 $ par album.

L’artiste souligne qu’il y a une suite logique entre les trois EP. Le premier rappelle sa vie avant La Voix et sa chirurgie bariatrique, le deuxième traite de sa vie pendant La Voix et le dernier représente la version 2.0 de lui-même. Dans les dernières semaines, il a aussi choisi de laisser son emploi pour se consacrer à son art à temps plein.

Avec une campagne de sociofinancement, il a amassé 2700 $ sur les 5000 $ espérés pour lancer le premier EP.

Les gens ayant participé à la campagne pouvaient recevoir une heure de cours avec l’artiste ou une place au lancement ainsi qu’une copie du EP.

Une année 2019 bien remplie

Éric Bernier ne retire que du positif de son expérience à La Voix. « Pour moi, ç’a été le fameux coup de pied au cul que des fois, on a besoin dans la vie. Ç’a été vraiment significatif. Je m’en fous de ne pas avoir fait beaucoup d’émissions. J’ai croisé plein de monde, je suis allé chanter avec Christian Marc Gendron, j’ai rencontré Geneviève Leclerc. […] Ç’a été une super expérience sur laquelle je fais encore du chemin », affirme-t-il.

Une dizaine de billets au coût de 35 $ chacun sont toujours disponibles pour l’événement. Il est possible de contacter l’artiste pour s’en procurer via sa page Facebook professionnelle et son site Internet.

image