19 décembre 2019
Le Chalet Aimé-Massue fera peau neuve
Par: Sébastien Lacroix
Le chalet des loisirs remplacera le petit chalet sur pilotis installé dans la cour de l’école Christ-Roi.
Photo gracieuseté

Le chalet des loisirs remplacera le petit chalet sur pilotis installé dans la cour de l’école Christ-Roi. Photo gracieuseté

Un nouveau chalet des loisirs devrait voir le jour d’ici l’été prochain à Massueville. C’est l’objectif du conseil municipal qui a reçu les esquisses et les premières évaluations du nouveau bâtiment qui sera installé sur les terrains voisins de la mairie.

Publicité
Activer le son

Le coût lié au projet devrait tourner autour de 200 000 $, selon l’étude préliminaire réalisée par la firme Jean Paré, architecte. « Ce pourrait changer tout dépendant des plans et devis », indique le maire de Massueville, Denis Marion.

Le projet devrait toutefois être subventionné de l’ordre de 95 %. Pour le financer, la Municipalité compte se servir des 143 000 $ qu’elle a droit en provenance de la taxe d’accise sur l’essence du fédéral.

Environ 77 000 $ proviendrait du Fonds de développement du territoire (FDT). Pour avoir droit à ce montant, la Municipalité doit collaborer à hauteur de 20 %. Ce qui devrait représenter le 5 % qu’elle devra assumer.

Le nouveau chalet des loisirs viendra remplacer le petit chalet sur pilotis installé dans la cour de l’école Christ-Roi. Puisque celui-ci est devenu désuet et il était arrivé à la fin de sa vie utile, nous a fait savoir le maire Denis Marion.

Il servira notamment pour les activités offertes avant et après l’école de l’organisme Ô Chalet Aimé-Massue, ainsi que pour les camps de jour. Depuis 2016, l’endroit, qui servait surtout de service de garde, a réorienté sa mission pour offrir également des services en loisirs familiaux intergénérationnels pour les gens de Saint-Aimé et de Massueville.

Une décision qui avait été prise pour éviter la fermeture à la suite d’une visite d’un inspecteur du ministère de la Famille et des Aînés. Celui-ci exigeait aux administrateurs d’obtenir un permis de centre de la petite enfance ou de service de garde en milieu familial régi par un bureau coordonateur.

image