13 août 2015
Le centre de prévention du suicide change de nom et d’image
Par: Julie Lambert
La directrice générale du Centre de prévention du suicide Chantale Caron a utilisé Facebook pour trouver un nouveau nom à sa maison d’hébergement. | Photo: Gracieuseté

La directrice générale du Centre de prévention du suicide Chantale Caron a utilisé Facebook pour trouver un nouveau nom à sa maison d’hébergement. | Photo: Gracieuseté

La directrice générale du Centre de prévention du suicide, ChantaleCaron. | Photo: TC- Média - Julie Lambert

La directrice générale du Centre de prévention du suicide, ChantaleCaron. | Photo: TC- Média - Julie Lambert

C’est avec l’aide de Facebook que le Centre de prévention du suicide (CPS) Pierre-De Saurel a donné un nouveau nom à la maison abritant ses locaux, situés sur le chemin Sainte-Anne. La Maison La Traversée était tout indiquée, selon sa directrice générale Chantale Caron, pour parler des nombreux services s’adressant désormais aux personnes en état de crise.

Le 30 juillet dernier, la direction a fait appel à ses abonnés sur la page Facebook du CPS en disant qu’elle était à la recherche d’un nouveau nom pour sa maison.

Selon la directrice générale Chantale Caron, celui de « Centre de prévention du suicide Pierre-De Saurel » était trop long et heurtait certaines personnes qui trouvent le mot suicide trop définitif.

De plus, le nom ne correspondait plus aux nombreux services maintenant offerts entre ses murs, souligne-t-elle. En plus de répondre aux besoins d’une clientèle suicidaire, elle offre de l’hébergement pour les personnes en situation de crise et d’itinérance ainsi que des groupes de discussion pour les personnes endeuillées.

« Nous avons acheté la maison récemment et nous désirions trouver un mot correspondant à toutes nos missions. On s’est dit pourquoi ne pas utiliser l’opinion de la communauté après avoir choisi quelques noms à l’interne. C’était une façon de connaître leurs besoins et qu’ils s’expriment sur ce sujet plus délicat », mentionne-t-elle.

Les internautes avaient le choix entre l’Éclaircie, la Traversée, le Fleuve ou de proposer un autre nom pour le bâtiment. Les internautes ont proposé des noms intéressants et aussi de beaux témoignages, se réjouit la directrice générale.

Espoir, vie ainsi que des thématiques soulignant le rapport de la municipalité avec l’eau comme ancre et phare ont été parmi les suggestions. Le nom de la Maison la Traversée est toutefois sorti grand favori de ce vote populaire au grand plaisir de Mme Caron.

Elle pense qu’il représente bien le long périple d’une personne à n’importe quel moment de sa vie où elle éprouve des difficultés. Elle pense que le mot décrit bien que la crise est un moment temporaire et qu’une option est possible.

« Le mot suicide est vraiment un mot exprimant l’inverse. Les gens ont bien compris ce que nous souhaitions faire, soit réinventer notre image. Nous sommes là pour les aider à traverser un moment difficile avant qu’ils prennent une solution définitive à une problématique temporaire », conclut-elle.

Le nom sera adopté par le conseil d’administration cette semaine. Au cours des prochains mois, plusieurs actions seront entreprises par le CPS pour faire connaître ses services avec la nouvelle image qui permettra, souhaite Mme Caron, de s’ouvrir davantage à la communauté.

image